Une scène/un grill/des lights au collège !

Forum consacré au matériel d'éclairage pour les spectacles et les concerts.

Modérateur : Modérateur

vincerollin
Ptit nouveau
Ptit nouveau
Messages : 10
Enregistré le : jeu. 04 janv., 2018 01:16

ven. 01 mars, 2019 19:09

Bonjour à tous,
Je sollicite l'aide et conseils des membres du forum pour l'établissement d'un projet d'installation d'une scène avec grill et éclairage pour les concerts et les représentations théâtrales dans ma salle de musique dans un collège public lyonnais. Si vous ne l'avez pas encore lue, je vous renvoie à ma présentation dont la lecture me semble indispensable pour comprendre le cadre dans lequel ce projet s'inscrit : https://www.ipsonorisation.fr/forum/vie ... 09#p123145[
Et à la page qui est consacrée à ce projet sur mon site internet : https://www.clemenzik.com/verramuse/clemenscene
C'est parti... Je vais dispatcher les éléments de description du projet et mes questions dans plusieurs messages ci-dessous.
Merci d'avance !
Bien à vous,
Vincent
Modifié en dernier par vincerollin le ven. 01 mars, 2019 19:31, modifié 1 fois.
vincerollin
Ptit nouveau
Ptit nouveau
Messages : 10
Enregistré le : jeu. 04 janv., 2018 01:16

ven. 01 mars, 2019 19:10

Axiome important
Je pourrais évidemment demander à une entreprise spécialisée de venir voir sur place, faire un devis que je présente à de potentiels financeurs et à mes multiples hiérarchies (collège, inspection, Métropole). Mais il ne faut pas rêver, ce que je veux faire est complètement hors cadre au regard des standards des salles de musique de collège. La mienne, si elle est vide d'instruments et matériel, est identique à toute autre salle de cours du collège, puisqu'elle n'a aucune installation pérenne de matériel aux murs et plafond (pas même des enceintes fixées au mur) et pas la moindre insonorisation. Ce que je veux faire n'a que très peu de chances d'obtenir un financement autre que celui qu'obtiendra mon association musicale, dont l'existence répond justement à l'incapacité évidente de l'institution à satisfaire les aspirations d'un prof aussi (follement ?) ambitieux que moi... En outre, l'installation peut théoriquement être faite par un ou plusieurs agents techniques du collège, avec mon aide et celle de quelques parents d'élèves motivés. Et je ne doute pas que, en préparant bien le projet, en me renseignant sur les exigences de sécurité, je peux proposer un projet qui puisse être validé sans passer par une entreprise extérieure, dont les tarifs seront incompatibles avec nos réelles possibilités financières. Il faudra évidemment que ce soit validé par ces mêmes hiérarchies, que les principes d'installation et choix de matériel soient validés en amont, et que l'ensemble soit certifié par un organisme spécialisé avant utilisation. J'en suis bien conscient. Et donc il faudra que j'aie été hyper rigoureux dans la construction préalable du projet.
Modifié en dernier par vincerollin le ven. 01 mars, 2019 21:19, modifié 1 fois.
vincerollin
Ptit nouveau
Ptit nouveau
Messages : 10
Enregistré le : jeu. 04 janv., 2018 01:16

ven. 01 mars, 2019 19:13

Quelques éléments de base sur le projet pour commencer :

- salle faisant 689 cm de large et plus de 14 mètres de long, soit une scène sur toute la largeur et profonde de 4 mètres, laissant une jauge de 60/90 personnes pour le public (suivant comment je libère l'espace occupé pour les cours "normaux" d'éducation musicale). Hauteur sous plafond [du sol au faux-plafond] de 250 cm, avec 50 cm entre la dalle de plafond et le faux-plafond. Faux-plafond en dalles amovibles sur structure métallique (rectangles)

- grill alu de 670 cm de largeur (de cour à jardin) pour 500 cm de profondeur (voir 450 cm ou 550 cm, à définir suivant l'éloignement nécessaire des projecteurs de face par rapport à l'avant de la scène, voir question plus bas)

- scène de plein pied, pas de structure de scène au sol, sous peine de limiter encore la hauteur sous plafond. Et aussi dans le but de conserver une totale liberté d'utilisation de cet espace si on enlève le matériel musical pour les représentations théâtre ou d'autres activités (ça reste une salle de cours de collège qui doit pouvoir être utilisée pour diverses choses). Par exemple, la batterie, parce que énormissime et nécessitant des heures de montage/démontage/réglage sera sur une estrade avec roulettes, et donc déplacée facilement sans démontage pour passer du mode musique au mode théâtre. De même que les colonnes d'ampli guitare/basse. Donc au sol, il est juste prévu un revêtement vinyle noir comme j'ai pu en voir sur de nombreuses dans des salles de concert avec scène de plein pied.

- éclairage uniquement par LED, tant pour la consommation que pour la sécurité (chaleur des projecteurs trad). Le nombre de projecteurs n'est pas décidé puisqu'il dépendra de la capacité de l'association à s'en procurer (par don si possible, et aussi à l'achat sur le long terme), mais je préfère voir grand et prévoir le grill en conséquent. Par exemple, en visant le nombre et donc la faible puissance de chaque élément : 4 projecteurs théâtre, 10 PAR, 12 lyres ; on reviendra sur ces questions dans un autre message.

Vous pouvez voir l'espace scène tel qu'il est actuellement : https://www.clemenzik.com/verramuse/clemenscene

Nécessité du grill pour supporter :
- les rideaux noirs encadrant la scène
Rideaux 500 g / m2 a priori (notamment pour des raisons acoustiques) sur 400 cm (à jardin, occultant des fenêtres) + 670 cm (en fond de scène) + 400 cm (à cour, pas complètement toutefois car il faudra laisser libre l'accès à la deuxième porte (de secours)
- les divers projecteurs pour l'éclairage (face, contre, latéraux)
- 2 enceintes 15 pouces en façade
- et plus généralement il y une dimension "esthétique" du grill qui me fait préférer cette solution à celle de fixations multiples aux murs et plafond, l'idée étant d'installer un imaginaire de scène "pro" dans l'esprit des élèves, en installant effectivement une scène pro au collège !
Modifié en dernier par vincerollin le ven. 01 mars, 2019 21:09, modifié 1 fois.
vincerollin
Ptit nouveau
Ptit nouveau
Messages : 10
Enregistré le : jeu. 04 janv., 2018 01:16

ven. 01 mars, 2019 19:16

Question 1. Quel type de structure de grill ?
Voilà ce à quoi j'ai pensé :
- structure 3 points
- 5 cm de diamètre de tubes
- 29 cm écartement de tubes
Soit le type F33 chez Global Truss : https://www.thomann.de/fr/globaltruss_t ... 79_f33.htm
J'ai laissé tomber l'idée d'un modèle plus léger, du type F23 chez Global Truss : https://www.thomann.de/fr/global_truss_ ... f23_2m.htm
Pour deux raisons : j'ai l'impression que le format 5 cm de diamètre est celui le plus courant et le plus adapté à l'éclairage, les modèles plus petits étant plutôt pour de la déco ; chez Global Truss (du moins sur Thomann), il n'y a pas de longeur 70 cm dont j'ai besoin pour faire les 670 cm de largeur de scène
Est-ce un choix cohérent ?

Question 2. Quelles sont les implications d'une si faible hauteur sous plafond (250 cm) ?
Notamment :
- est-ce problématique de placer le haut du grill à maximum 3 à 5 cm du faux-plafond ? (j'imagine que cela complique les choses évidemment dès qu'il s'agit de visser un élément sur un des deux tubes du triange situés en haut ; car oui, je pensais plutôt à mettre le triangle pointe en bas)
- en tenant compte de la hauteur effective du départ de l'axe des projecteurs une fois fixés sur le grill (235 cm par exemple), à quelle distance dois-je placer les projecteurs de face, et donc quelle doit être la profondeur du grill ? Pour le moment, je suis parti sur 400 cm de profondeur de scène (2 fois la largeur d'un rouleau de revêtement vinyle, ce qui correspond à la taille actuelle de la scène, qui convient bien) et 500 cm de grill au plafond, c'est-à-dire des projecteurs à 70 cm (en enlevant 30 cm du grill) du devant de scène et 235 cm de haut

Question 3. Comment fixer ce grill rectangulaire (670 cm sur 500 cm) au plafond ?
Voici où j'en suis de mes réflexions :

- fixation à partir d'élingues "de levage" (et non "de sécurité", évidemment) qui passeraient à travers les dalles amovibles du faux-plafond et seraient donc fixées dans la dalle de plafond, à environ 50 cm au dessus du faux-plafond. Élingues à faire fabriquer sur mesure pour avoir la longueur exacte nécessaire ;

- fixation des élingues sur le plafond et sur les tubes d'alu suivant deux possibilités :

* méthode simple (et peut-être trop simpliste ?) : un grand nombre de points de fixation (12, soit 3 par arête du rectangle) et pour chacun : un couple piton/cheville métallique Fischer de taille adaptée pour la fixation plafond, une manille avec écrou, l'élingue, une nouvelle manille, une suspension pour élingue fixée sur un des tubes en alu. Voici quelques modèles :
cheville/piton : https://www.bricozor.com/chevilles-font ... scher.html
manille : https://websilor.com/manilles-levage/40 ... 11505.html
suspension : https://www.sonolens.fr/liaisons-et-div ... -br50.html
voire ceci https://www.thomann.de/fr/global_truss_ ... e_5033.htm

* méthode plus lourde (et peut-être surdimensionnée ?) : un nombre plus réduit de points de fixation (8, soit 2 par arête) et pour chacun : au plafond une platine de fixation (chevillée 4 fois au béton), une manille avec écrou, l'élingue, une nouvelle manille, une suspension triangulaire encadrant les trois tubes d'alu. Voici quelques modèles :
platine : https://www.sonolens.fr/liaisons-et-div ... e-sue.html
suspension triangulaire : https://www.sonolens.fr/liaisons-et-div ... sp325.html
Ou bien un compromis entre les deux possilités... Qu'en pensez-vous ?

Question 4. Quel revêtement au sol ?
Je pensais à ceci : https://www.esl-france.com/textile/1546 ... GGrdFz0mMo

Question 5. Quels rideaux/pendrillons ?
Voici ce qui m'a semblé le mieux : https://www.thomann.de/fr/stairville_cu ... .0m_bk.htm
Et pour les fixer aux tubes en alu : https://www.thomann.de/fr/stairville_sp ... 12_pcs.htm

C'est déjà beaucoup pour commencer....
Modifié en dernier par vincerollin le ven. 01 mars, 2019 21:19, modifié 1 fois.
Avatar du membre
YannImmersion
Dieu du forum
Dieu du forum
Messages : 10042
Enregistré le : jeu. 25 janv., 2007 21:23
Localisation : Ardeche
Contact :

ven. 01 mars, 2019 19:50

vincerollin a écrit :
ven. 01 mars, 2019 19:16
Question 1. Quel type de structure de grill ?
Voilà ce à quoi j'ai pensé :
- structure 3 points
- 5 cm de diamètre de tubes
- 29 cm écartement de tubes
Soit le type F33 chez Global Truss : https://www.thomann.de/fr/globaltruss_t ... 79_f33.htm
J'ai laissé tomber l'idée d'un modèle plus léger, du type F23 chez Global Truss : https://www.thomann.de/fr/global_truss_ ... f23_2m.htm
Pour deux raisons : j'ai l'impression que le format 5 cm de diamètre est celui le plus courant et le plus adapté à l'éclairage, les modèles plus petits étant plutôt pour de la déco ; chez Global Truss (du moins sur Thomann), il n'y a pas de longeur 70 cm dont j'ai besoin pour faire les 670 cm de largeur de scène
Est-ce un choix cohérent ?
La dessus, rien à dire, c'est effectivement le bon choix. On trouve de la structure 290 partout, global truss c'est très classique. La plupart des crochet sont pour du 50mm...Bref, le choix est le bon.
vincerollin a écrit :
ven. 01 mars, 2019 19:16
Question 2. Quelles sont les implications d'une si faible hauteur sous plafond (250 cm) ?
Notamment :
- est-ce problématique de placer le haut du grill à maximum 3 à 5 cm du faux-plafond ? (j'imagine que cela complique les choses évidemment dès qu'il s'agit de visser un élément sur un des deux tubes du triangle situés en haut ; car oui, je pensais plutôt à mettre le triangle pointe en bas)
Oui pourra compliquer un peu certaines accroches mais bon, si c'est pour du projos fixe qui sera fixé une fois pour toute c'est pas très grave. Il y a possibilité de visser par l’intérieur aussi même si c'est très chiant. Grill pointe en bas, oui pourquoi pas, ça permet de faire passer les câbles sur le plat en haut.
vincerollin a écrit :
ven. 01 mars, 2019 19:16
- en tenant compte de la hauteur effective du départ de l'axe des projecteurs une fois fixés sur le grill (235 cm par exemple), à quelle distance dois-je placer les projecteurs de face, et donc quelle doit être la profondeur du grill ? Pour le moment, je suis parti sur 400 cm de profondeur de scène (2 fois la largeur d'un rouleau de revêtement vinyle, ce qui correspond à la taille actuelle de la scène, qui convient bien) et 500 cm de grill au plafond, c'est-à-dire des projecteurs à 70 cm (en enlevant 30 cm du grill) du devant de scène et 235 cm de haut
La réponse dépend du type de projecteur de face utilisé et notament de l'angle d'ouverture. Dans tous les cas, 70 cm de recul, ça va être juste quand même. Moi je serais plus pour mettre les projos de face dans la salle à 3 ou 4m de la scène sur deux accroches indépendante à court et à jardin. Tu pourras faire une face bcp plus homogène. ou alors faire un grill bcp plus grand qui avance dans la salle...
vincerollin a écrit :
ven. 01 mars, 2019 19:16
Question 3. Comment fixer ce grill rectangulaire (670 cm sur 500 cm) au plafond ?
Voici où j'en suis de mes réflexions :

- fixation à partir d'élingues "de levage" (et non "de sécurité", évidemment) qui passeraient à travers les dalles amovibles du faux-plafond et seraient donc fixées dans la dalle de plafond, à environ 50 cm au dessus du faux-plafond. Élingues à faire fabriquer sur mesure pour avoir la longueur exacte nécessaire ;

- fixation des élingues sur le plafond et sur les tubes d'alu suivant deux possibilités :

* méthode simple (et peut-être trop simpliste ?) : un grand nombre de points de fixation (12, soit 3 par arête du rectangle) et pour chacun : un couple piton/cheville métallique Fischer de taille adaptée pour la fixation plafond, une manille avec écrou, l'élingue, une nouvelle manille, une suspension pour élingue fixée sur un des tubes en alu. Voici quelques modèles :
cheville/piton : https://www.bricozor.com/chevilles-font ... scher.html
manille : https://websilor.com/manilles-levage/40 ... 11505.html
suspension : https://www.sonolens.fr/liaisons-et-div ... -br50.html
voire ceci https://www.thomann.de/fr/global_truss_ ... e_5033.htm

* méthode plus lourde (et peut-être surdimensionnée ?) : un nombre plus réduit de points de fixation (8, soit 2 par arête) et pour chacun : au plafond une platine de fixation (chevillée 4 fois au béton), une manille avec écrou, l'élingue, une nouvelle manille, une suspension triangulaire encadrant les trois tubes d'alu. Voici quelques modèles :
platine : https://www.sonolens.fr/liaisons-et-div ... e-sue.html
suspension triangulaire : https://www.sonolens.fr/liaisons-et-div ... sp325.html
Ou bien un compromis entre les deux possilités... Qu'en pensez-vous ?
Tout ce que tu montres convient parfaitement mais qui va faire les travaux ? Tu es en ERP, on ne fait pas n'importe quoi loin de la, il faut que ce soit vérifiée par une commission de sécu, tu vas mettre une structure qui va peser 200 kg min au dessus de la tête des gamins. A mon avis, ce n'est pas à toi de t'occuper de ça. Perso, je ne m'y risquerai pas. Il faut prendre une boite spécialisée qui prendra la responsabilité.

Sinon, tu as la possibilité de faire un grill sur pieds avec des angles 3D en haut dans chaque angle et des structures qui maintiennent le tout.
Image

Avec des angles de ce type :
Image

Par contre, c'est plus cher, ça prends plus de place mais c'est moins risqué et plus facile de mise en oeuvre sans intervention de services techniques extérieur.
vincerollin a écrit :
ven. 01 mars, 2019 19:16
Question 4. Quel revêtement au sol ?
Je pensais à ceci : https://www.esl-france.com/textile/1546 ... GGrdFz0mMo
Ce type de tapis est très bien mais très fragile. C'est du caoutchouc, il ne fera pas long feu je pense. Tu peux faire facilement un trou en tombant une pièce métallique dessus. Par contre, la couleur noir est importante. Tu as peut être la possibilité de trouver du parquet flottant couleur sombre pas très cher qui ferait l'affaire sinon.
vincerollin a écrit :
ven. 01 mars, 2019 19:16
Question 5. Quels rideaux/pendrillons ?
Voici ce qui m'a semblé le mieux : https://www.thomann.de/fr/stairville_cu ... .0m_bk.htm
Et pour les fixer aux tubes en alu : https://www.thomann.de/fr/stairville_sp ... 12_pcs.htm

C'est déjà beaucoup pour commencer....
Pour les pendrillons, c'est parfait, c'est ce qu'il faut.
Good Lights

PhotoSono et YanPhotos
vincerollin
Ptit nouveau
Ptit nouveau
Messages : 10
Enregistré le : jeu. 04 janv., 2018 01:16

ven. 01 mars, 2019 22:03

Merci beaucoup du temps que tu consacres à me répondre !

Axiome. Sur l'installation par une boite spécialisée ou non
YannImmersion a écrit :
ven. 01 mars, 2019 19:50
Tout ce que tu montres convient parfaitement mais qui va faire les travaux ? Tu es en ERP, on ne fait pas n'importe quoi loin de la, il faut que ce soit vérifiée par une commission de sécu, tu vas mettre une structure qui va peser 200 kg min au dessus de la tête des gamins. A mon avis, ce n'est pas à toi de t'occuper de ça. Perso, je ne m'y risquerai pas. Il faut prendre une boite spécialisée qui prendra la responsabilité.
Je te remercie d'appuyer sur ce qui fait mal. Je suis bien conscient que ma posture est difficilement tenable. Et si le projet, une fois bien ficelé et rassurant pour mes hiérarchies et potentiels financeurs, obtient finalement un financement suffisant pour qu'on puisse tout faire installer par une entreprise spécialisée, je n'hésiterai pas une seconde ! Mais je connais l'inertie du système, les difficultés pour faire bouger les lignes. Et je dois aussi me préparer à la seule perspective d'une installation par les agents techniques du collège avec mon aide et des membres de l'asso. Dans tous les cas, il faut que je fasse pour le moment comme si c'était la seule solution, afin de pouvoir me présenter auprès d'une boite spécialisée et des décideurs/financeurs avec un projet impossible à retoquer pour des raisons techniques ou de sécurité.
Si tu as des adresses dans la région lyonnaise pour des boites spécialisées, je suis preneur !

Question 2. Sur l'éloignement de la face
YannImmersion a écrit :
ven. 01 mars, 2019 19:50
Dans tous les cas, 70 cm de recul, ça va être juste quand même. Moi je serais plus pour mettre les projos de face dans la salle à 3 ou 4m de la scène sur deux accroches indépendante à court et à jardin. Tu pourras faire une face bcp plus homogène. ou alors faire un grill bcp plus grand qui avance dans la salle...
J'avais vu qu'il fallait viser 45° d'angle comme un idéal, et éviter un éclairage trop de face (par exemple 60°) car ça aplatit et "brûle" les visages.
Je me disais bien que ce serait forcément inconfortable pour les musiciens/comédiens d'avoir des projecteurs aussi proches (éblouissement ?). Mais en effet je n'avais pas du tout pensé à la problématique de l'angle de diffusion. Si je te comprends bien, le problème réside dans le fait que les projecteurs étant trop proche, l'angle de diffusion, à moins d'être extrêmement large, sera forcément insuffisant pour pouvoir tout éclairer correctement. A moins de multiplier les projecteurs et leurs placements ?
Ai-je bien compris ? Cela pose-t-il des problèmes d'un autre ordre ?
Je ne peux pas éloigner trop loin à l'intérieur de la salle car on arrive alors dans la partie avec le tableau et le vidéoprojecteur pour les cours... Mais allonger la structure d'un mètre encore, voire 1m50, est sans doute possible. Il faut que je mesure.
Ou bien garder un grill de la taille de la scène, et ajouter plus à l'intérieur de la salle (à 3 à 4 mètres de la scène) une barre de 50 mm (je suppose qu'il n'est pas utile de mettre aussi une structure triangle ?) pour les projecteurs de face. C'est bien ça ?
YannImmersion a écrit :
ven. 01 mars, 2019 19:50
Sinon, tu as la possibilité de faire un grill sur pieds avec des angles 3D en haut dans chaque angle et des structures qui maintiennent le tout.
J'ai d'emblée laissé tomber l'idée d'un grill sur pieds, car, avant même la question du prix qui est bien plus important (du fait des angles surtout), cela pose des soucis :
- de perte de place au sol, car la scène est déjà bien trop petite pour notre matos et le nombre parfois élevé de musiciens sur scène
- mais surtout de placement de ces pieds, car il y a en fond de scène une porte menant à ce qui fait office de coulisses de la scène qui implique de décaler le pied ailleurs que dans l'angle.
Mais je peux y repenser, cela aurait en effet l'intérêt d'être une structure complètement amovible, si nécessaire, que je peux installer moi-même sans intervention extérieure.
Pour régler le problème de la porte (en fait "des portes") : que penses-tu d'un rectangle reposant sur trois pieds ? (deux aux angles de la face, un unique pied au fond) Est-ce que ce serait stable ? (en tenant compte du poids des rideaux et de l'éclairage qui sera plus important en contre) Voilà un schéma, où les P représentent les pieds et les # représentent les deux portes (celle de fond de scène et celle à cour) :

##### * * * P * * * * * *
*░░░░░░░░░░░░░ *
*░░░░░░░░░░░░░ *
*░░░░░░░░░░░░░ #
*░░░░░░░░░░░░░ #
P * * * * * * * * * * * * * P

C'est peut-être complètement délirant, je n'ai pas bien conscience de la solidité et de la stabilité de ce type de structures en aluminium.

Au pire, une installation à quatre pieds où seul le pied près de la porte est décalé vers l'intérieur.

##### P * * * * * * * * * P
*░░░░░░░ gros piano *
*░░░░░░░░░ synthés *
*░░░░░░░░░░░░░ #
*░░░░░░░░░░░░░ #
P * * * * * * * * * * * * * P

C'est moins esthétique... Et surtout cela empire encore le problème de la perte d'espace nécessaire en fond de scène pour tout le matos, chose que la photo sur mon site ne montre pas bien parce qu'elle n'est pas récente et il y manque beaucoup de choses qui y sont maintenant installées...

Question 4. Quel revêtement au sol ?
YannImmersion a écrit :
ven. 01 mars, 2019 19:50
Ce type de tapis est très bien mais très fragile. C'est du caoutchouc, il ne fera pas long feu je pense. Tu peux faire facilement un trou en tombant une pièce métallique dessus. Par contre, la couleur noir est importante. Tu as peut être la possibilité de trouver du parquet flottant couleur sombre pas très cher qui ferait l'affaire sinon.
Je pensais que c'était justement du caoutchouc hyper résistant à l'épreuve des musicos... Je n'avais pas pensé à la perspective du parquet flottant parce que je ne voulais pas installer quelque chose de définitif au sol d'une salle de cours. Mais le parquet flottant peut être enlevé, au final. Toutefois cela pose un problème du fait des deux portes qui ouvrent sur la scène même. Il me faut mesurer l'écart entre ces portes et le sol et voir si l'ajout d'un parquet flottant peu épais est possible.
Question subsidiaire : parquet noir brillant ou mat ?

Et j'ajoute quelques questions...

Question 6. La couleur blanche du plafond est-elle un problème du point de vue de l'éclairage ?
A priori je répondrais que oui, et j'imagine bien qu'il est préférable que le plafond soit noir. A terme, on peut remplacer les dalles de laine de roche actuellement blanches par des noires, et mettre du gaffer noir sur le métal de la structure qui soutient ces dalles, voire les peindre. Et il faudrait aussi peindre les gros radiateurs blancs qui traversent le plafond.

Question 7. Quels choix pour le matériel d'éclairage ?
Premier principe qui m'a semblé évident (mais qui ne l'est peut-être pas) : ma scène et ma salle sont de très petite dimension par comparaison avec ce que font les pros dans leurs prestations. Je n'ai pas besoin de projecteurs puissants et je peux partir sur des puissances d'entrée de gamme en en profitant pour privilégier le nombre de projecteurs (pour multiplier le champ des possibles pour la "composition" des scènes).
Il s'agit pour moi, pour le moment, de me faire une idée globale du budget sur la base d'un investissement progressif, en suivant cette logique :
- d'abord la face de théâtre et un peu de latéraux et contre
- puis une première fournée de lyres
- puis un complément en latéraux et contre
- et enfin une autre fournée de lyres.
Jusqu'à arriver progressivement à cet ensemble idéal (dites-moi si c'est cohérent, si ce n'est pas délirant pour une si petite scène) :
- 3 spots blancs théâtre (en face) https://www.thomann.de/fr/stairville_oc ... _36x1w.htm [choisi pour le fait qu'ils sont sans ventilateur, pour le théâtre]
- 4 PAR couleur en face https://www.thomann.de/fr/stairville_qu ... w_rgbw.htm
- 4 lyres spot (en contre) https://www.thomann.de/fr/eurolite_led_ ... nghead.htm
- 4 lyres wash (2 en contre, 2 en latéraux) https://www.thomann.de/fr/varytec_easy_ ... w_rgbw.htm
- 6 PAR couleur (15° ouverture) en contre et latéral https://www.thomann.de/fr/fun_generatio ... rgb_ww.htm
- 4 PAR couleur (45° ouverture) au sol sur des points stratégiques (sous les micros des chanteurs, pour la batterie) https://www.thomann.de/fr/fun_generatio ... 428047.htm
- 1 laser (en contre, au milieu) https://www.thomann.de/fr/cameo_wookie_ ... _laser.htm
et pourquoi pas (je doute qu'on m'y autorise dans un collège...), une machine à fumée.
Les liens sont là à titre indicatif d'une tranche de prix et d'une gamme. C'est ce qui m'a semblé le mieux sur Thomann suivant ce que j'ai compris de leurs caractéristiques et de mes besoins.
Peut-être ne sera-t-il pas nécessaire de faire touts ces achats, car il demeure la solution de recevoir des dons défiscalisés (je présenterai bientôt cela dans un autre topic, au cas où des membres du forum soient intéressés ou connaissent des personnes qui le seraient), mais il est illusoire de compter uniquement sur cette solution.
Y a-t-il quelque chose qui cloche dans mes réflexions et mes choix ? Ai-je oublié des critères pour la sélection du matériel ?

Question 8. Quel moyens pour le contrôle de l'éclairage en DMX ?
De la même façon que ce sont déjà des élèves qui sont chargés de la sonorisation des concerts (sous la supervision d'un service civique de l'asso), le projet pédagogique implique que ce soient également, à terme, des élèves qui contrôlent l'éclairage. C'est pourquoi j'ai pensé à :
- un contrôle intégralement en DMX (mais c'était évident dans tous les cas)
- via une solution logicielle permettant de préparer des "scènes" à la maison et durant les cours par les élèves eux-mêmes. Peut-être même, à terme, organiser cela dans le cadre d'un enseignement pluridisciplinaire musique/techno/physique. Donc avec une solution logicielle qui doit à la fois permettre
et surtout être gratuite (impossible d'acheter de nombreuses licences pour équiper les ordinateurs).
J'ai donc pensé à Freestyler, pour lequel il me semble on peut également ajouter Wysiwyg. Et pour le contrôle durant les concerts et spectacles, je pensais qu'on pourrait s'équiper d'un contrôleur midi pour faciliter les choses. Encore que le contrôle via souris directement sur l'ordinateur semble déjà être très pratique.
Y a-t-il une meilleure solution que j'ignorerais ?
Pour le matériel, il faut évidemment des mètres de câbles DMX et d'alimentation, un terminateur, éventuellement un dispatcheur, et une interface USB. J'avais lu sur ce forum que l'interface chez Electroconcept est idéale du fait de son isolation optoélectronique : https://www.boutique-electroconcept.com ... b-dmx.html
Ai-je oublié quelque chose ? Quid du précédent choix ?

Merci d'avance de votre aide !
Vincent
Avatar du membre
YannImmersion
Dieu du forum
Dieu du forum
Messages : 10042
Enregistré le : jeu. 25 janv., 2007 21:23
Localisation : Ardeche
Contact :

sam. 02 mars, 2019 11:09

vincerollin a écrit :
ven. 01 mars, 2019 22:03

Axiome. Sur l'installation par une boite spécialisée ou non

Je te remercie d'appuyer sur ce qui fait mal. Je suis bien conscient que ma posture est difficilement tenable. Et si le projet, une fois bien ficelé et rassurant pour mes hiérarchies et potentiels financeurs, obtient finalement un financement suffisant pour qu'on puisse tout faire installer par une entreprise spécialisée, je n'hésiterai pas une seconde ! Mais je connais l'inertie du système, les difficultés pour faire bouger les lignes. Et je dois aussi me préparer à la seule perspective d'une installation par les agents techniques du collège avec mon aide et des membres de l'asso. Dans tous les cas, il faut que je fasse pour le moment comme si c'était la seule solution, afin de pouvoir me présenter auprès d'une boite spécialisée et des décideurs/financeurs avec un projet impossible à retoquer pour des raisons techniques ou de sécurité.
Si tu as des adresses dans la région lyonnaise pour des boites spécialisées, je suis preneur !
Après l'installation par les agents techniques du collège est possible je pense. Je ne sais pas qui prends la responsabilité. Peut être le chef d'établissement. En fait, ce n'est qu'un problème légal ! Si tu as une dalle en béton au dessus, les scellements chimiques permettent de supporter des charges de dingue en mettant de multiples point d'accroche. Mais d'ailleurs a ce propos, il serait peut être opportun de supprimer le fond plafond au dessus de la scène. Ca te permettrait de rehausser les structures de 20 a 30 cm...A réfléchir.
vincerollin a écrit :
ven. 01 mars, 2019 22:03

Question 2. Sur l'éloignement de la face
YannImmersion a écrit :
ven. 01 mars, 2019 19:50
Dans tous les cas, 70 cm de recul, ça va être juste quand même. Moi je serais plus pour mettre les projos de face dans la salle à 3 ou 4m de la scène sur deux accroches indépendante à court et à jardin. Tu pourras faire une face bcp plus homogène. ou alors faire un grill bcp plus grand qui avance dans la salle...
J'avais vu qu'il fallait viser 45° d'angle comme un idéal, et éviter un éclairage trop de face (par exemple 60°) car ça aplatit et "brûle" les visages.
Je me disais bien que ce serait forcément inconfortable pour les musiciens/comédiens d'avoir des projecteurs aussi proches (éblouissement ?). Mais en effet je n'avais pas du tout pensé à la problématique de l'angle de diffusion. Si je te comprends bien, le problème réside dans le fait que les projecteurs étant trop proche, l'angle de diffusion, à moins d'être extrêmement large, sera forcément insuffisant pour pouvoir tout éclairer correctement. A moins de multiplier les projecteurs et leurs placements ?
Ai-je bien compris ? Cela pose-t-il des problèmes d'un autre ordre ?
Je ne peux pas éloigner trop loin à l'intérieur de la salle car on arrive alors dans la partie avec le tableau et le vidéoprojecteur pour les cours... Mais allonger la structure d'un mètre encore, voire 1m50, est sans doute possible. Il faut que je mesure.
Ou bien garder un grill de la taille de la scène, et ajouter plus à l'intérieur de la salle (à 3 à 4 mètres de la scène) une barre de 50 mm (je suppose qu'il n'est pas utile de mettre aussi une structure triangle ?) pour les projecteurs de face. C'est bien ça ?
Oui tu as bien compris le problème, même si certains projos éclairent très larges, si ils sont trop proches, tu vas avoir du mal à tout éclairer, tu vas avoir des zones d'ombres et un effet "phare" si un zicos ou chanteur se déplace et passe devant un projo.
La solution est certainement de mettre une seule barre qui fait toute la largeur de la salle à 4m de la scène comme tu le dis. Tu pourras comme ça placer tes projos comme tu le veut et même les repositionner en fonction des projets ou des groupes qui se produisent.
Il faut aussi bien comprendre qui si tu es trop proche, tu vas devoir ouvrir l'angle au max et du coup éclairer le sol, le plafond, les murs, bref, un entrepôt quoi. Dans ces conditions, dur de faire un bel éclairage. En prenant du recul, tu pourras bien mieux cadrer la scène.
Par contre, ça amène un second problème. si tu éloignes tes projos, tu augmente l'angle de projection (60° et plus) , ça va te polluer ton arrière plan, pour éclairer le mec en entier, tu vas éclairer le fond de scène alors qu'en éclairant plus du dessus, tu ne toucheras pas le fond de scène. Il faut trouver le bon compromis.

Image

L'idéal étant la position B. En A, il y a des ombres sur les visages, en C, tu éclaires l'arrière. Il faut que tu calcule ton coup pour avoir un angle de 45 à 50°. Entre 2 et 3m du nez de scène doit être impec.

Image
vincerollin a écrit :
ven. 01 mars, 2019 22:03
YannImmersion a écrit :
ven. 01 mars, 2019 19:50
Sinon, tu as la possibilité de faire un grill sur pieds avec des angles 3D en haut dans chaque angle et des structures qui maintiennent le tout.
J'ai d'emblée laissé tomber l'idée d'un grill sur pieds, car, avant même la question du prix qui est bien plus important (du fait des angles surtout), cela pose des soucis :
- de perte de place au sol, car la scène est déjà bien trop petite pour notre matos et le nombre parfois élevé de musiciens sur scène
- mais surtout de placement de ces pieds, car il y a en fond de scène une porte menant à ce qui fait office de coulisses de la scène qui implique de décaler le pied ailleurs que dans l'angle.
Mais je peux y repenser, cela aurait en effet l'intérêt d'être une structure complètement amovible, si nécessaire, que je peux installer moi-même sans intervention extérieure.
Pour régler le problème de la porte (en fait "des portes") : que penses-tu d'un rectangle reposant sur trois pieds ? (deux aux angles de la face, un unique pied au fond) Est-ce que ce serait stable ? (en tenant compte du poids des rideaux et de l'éclairage qui sera plus important en contre) Voilà un schéma, où les P représentent les pieds et les # représentent les deux portes (celle de fond de scène et celle à cour) :

##### * * * P * * * * * *
*░░░░░░░░░░░░░ *
*░░░░░░░░░░░░░ *
*░░░░░░░░░░░░░ #
*░░░░░░░░░░░░░ #
P * * * * * * * * * * * * * P

C'est peut-être complètement délirant, je n'ai pas bien conscience de la solidité et de la stabilité de ce type de structures en aluminium.

Au pire, une installation à quatre pieds où seul le pied près de la porte est décalé vers l'intérieur.

##### P * * * * * * * * * P
*░░░░░░░ gros piano *
*░░░░░░░░░ synthés *
*░░░░░░░░░░░░░ #
*░░░░░░░░░░░░░ #
P * * * * * * * * * * * * * P

C'est moins esthétique... Et surtout cela empire encore le problème de la perte d'espace nécessaire en fond de scène pour tout le matos, chose que la photo sur mon site ne montre pas bien parce qu'elle n'est pas récente et il y manque beaucoup de choses qui y sont maintenant installées...
Oublie le principe des trois pieds, c'est totalement instable et les contraintes physique sur les angles arrières peuvent être extrêmement importantes si tu mets du poids dans les angles (ou si un gamin plus malin que les autres, se suspend dans un angle.
Dans une certaine mesure tu pourrais décaler un pieds légèrement pour laisser l'accès à la porte. Coté esthetique en fait, tu t'en fou, tu mettras du pendard devant, on ne verra rien. Par contre, c'est encore plus cher, il te faut un angle de plus !
La solution d'accroche au plafond est forcément la meilleur...
vincerollin a écrit :
ven. 01 mars, 2019 22:03
Question 4. Quel revêtement au sol ?
YannImmersion a écrit :
ven. 01 mars, 2019 19:50
Ce type de tapis est très bien mais très fragile. C'est du caoutchouc, il ne fera pas long feu je pense. Tu peux faire facilement un trou en tombant une pièce métallique dessus. Par contre, la couleur noir est importante. Tu as peut être la possibilité de trouver du parquet flottant couleur sombre pas très cher qui ferait l'affaire sinon.
Je pensais que c'était justement du caoutchouc hyper résistant à l'épreuve des musicos... Je n'avais pas pensé à la perspective du parquet flottant parce que je ne voulais pas installer quelque chose de définitif au sol d'une salle de cours. Mais le parquet flottant peut être enlevé, au final. Toutefois cela pose un problème du fait des deux portes qui ouvrent sur la scène même. Il me faut mesurer l'écart entre ces portes et le sol et voir si l'ajout d'un parquet flottant peu épais est possible.
Question subsidiaire : parquet noir brillant ou mat ?
Le plus mat possible pour éviter les reflets de lumière du contre qui peuvent être gênants.
vincerollin a écrit :
ven. 01 mars, 2019 22:03
Et j'ajoute quelques questions...

Question 6. La couleur blanche du plafond est-elle un problème du point de vue de l'éclairage ?
A priori je répondrais que oui, et j'imagine bien qu'il est préférable que le plafond soit noir. A terme, on peut remplacer les dalles de laine de roche actuellement blanches par des noires, et mettre du gaffer noir sur le métal de la structure qui soutient ces dalles, voire les peindre. Et il faudrait aussi peindre les gros radiateurs blancs qui traversent le plafond.
Oui toujours, la moindre présence de blanc dans un espace scénique est très problématique. La moindre moindre lumière va semblait "allumer" cette zone blanche. Il sera très difficile de faire un vrai noir.
Les dalles noirs au plafond serait parfaite. Le mieux serait que ce soit en plus des dalles acoustiques ! Ta salle a l'air d^'etre un cube, les résonances doivent être énormes. Des dalles acoustiques aideraient vraiment à améliorer le son. D'autant que le parquet au sol posera ce problème aussi. Je n'y connais pas grand chose en son, mais peut être que de mettre des tapis ou de la moquette au sol permettrait d'améliorer l'ensemble aussi. Tu auras d'ailleurs le même problème quelque soit le sol (carrelage, parquet, tapis de danse dans une moindre mesure) tout ces revêtements réfléchissent parfaitement le son et font écho au plafond, tout est parfait pour faire une belle bouillie sonore. Au fond, le pendard va jouer sont rôle d'absorbant.
Bon la je sors du sujet mais dalle acoustique au plafond, tapis ou moquette au sol, pendard sur l'arrière ET sur les cotés de scène, et la tu auras un son bien meilleur !
Good Lights

PhotoSono et YanPhotos
Avatar du membre
YannImmersion
Dieu du forum
Dieu du forum
Messages : 10042
Enregistré le : jeu. 25 janv., 2007 21:23
Localisation : Ardeche
Contact :

sam. 02 mars, 2019 11:43

vincerollin a écrit :
ven. 01 mars, 2019 22:03
Question 7. Quels choix pour le matériel d'éclairage ?
Premier principe qui m'a semblé évident (mais qui ne l'est peut-être pas) : ma scène et ma salle sont de très petite dimension par comparaison avec ce que font les pros dans leurs prestations. Je n'ai pas besoin de projecteurs puissants et je peux partir sur des puissances d'entrée de gamme en en profitant pour privilégier le nombre de projecteurs (pour multiplier le champ des possibles pour la "composition" des scènes).
Il s'agit pour moi, pour le moment, de me faire une idée globale du budget sur la base d'un investissement progressif, en suivant cette logique :
- d'abord la face de théâtre et un peu de latéraux et contre
- puis une première fournée de lyres
- puis un complément en latéraux et contre
- et enfin une autre fournée de lyres.
Jusqu'à arriver progressivement à cet ensemble idéal (dites-moi si c'est cohérent, si ce n'est pas délirant pour une si petite scène) :
Il vaut mieux peu de sources mais de bonne qualité qu'un tas de projos partout qui te font une bouillie lumineuse.

Applique toi déjà à avoir une belle face et un contre efficace. Il vaut mieux prendre les machines par 6 ou 8. Les possibilités en sont décuplées.
vincerollin a écrit :
ven. 01 mars, 2019 22:03
- 3 spots blancs théâtre (en face) https://www.thomann.de/fr/stairville_oc ... _36x1w.htm [choisi pour le fait qu'ils sont sans ventilateur, pour le théâtre]
- 4 PAR couleur en face https://www.thomann.de/fr/stairville_qu ... w_rgbw.htm
- 4 lyres spot (en contre) https://www.thomann.de/fr/eurolite_led_ ... nghead.htm
- 4 lyres wash (2 en contre, 2 en latéraux) https://www.thomann.de/fr/varytec_easy_ ... w_rgbw.htm
- 6 PAR couleur (15° ouverture) en contre et latéral https://www.thomann.de/fr/fun_generatio ... rgb_ww.htm
- 4 PAR couleur (45° ouverture) au sol sur des points stratégiques (sous les micros des chanteurs, pour la batterie) https://www.thomann.de/fr/fun_generatio ... 428047.htm
- 1 laser (en contre, au milieu) https://www.thomann.de/fr/cameo_wookie_ ... _laser.htm
et pourquoi pas (je doute qu'on m'y autorise dans un collège...), une machine à fumée.
Les liens sont là à titre indicatif d'une tranche de prix et d'une gamme. C'est ce qui m'a semblé le mieux sur Thomann suivant ce que j'ai compris de leurs caractéristiques et de mes besoins.
Peut-être ne sera-t-il pas nécessaire de faire touts ces achats, car il demeure la solution de recevoir des dons défiscalisés (je présenterai bientôt cela dans un autre topic, au cas où des membres du forum soient intéressés ou connaissent des personnes qui le seraient), mais il est illusoire de compter uniquement sur cette solution.
Y a-t-il quelque chose qui cloche dans mes réflexions et mes choix ? Ai-je oublié des critères pour la sélection du matériel ?
Je ne connais pas les premiers projos de face que tu montres mais de toute façon, il t'en faudra plus de 3 ! Moi je partirais plutôt sur 6 ! Le problème de ces projos, c'est que tu ne peux pas régler l'angle de projection. C'est compliqué de faire une face précise à avec ça.

Moi perso, je partirais plus sur du PC (LED si tu as les moyens...). 6 petits PC comme ça :
https://www.thomann.de/fr/varytec_theat ... resnel.htm avec des ampoules de 500W plus deux petits blocs DMX comme ça :
https://www.thomann.de/fr/botex_mpx405v.htm
Te permettraient de faire une belle face déjà. Certe, ce n'est pas de la LED, mais tu feras quelque chose de très homogène et adaptable. Tu pourras brancher tout ça sur une prise 16A dédiée à la face.

Si tu veux rester sur la LED, tu peux acheter un des projos que tu voulais et faire un test pour te faire une idée du rendu.

Pour le contre, tout ce que tu me montre, c'est plutôt des jouets. Tu ne feras pas quelque chose de terrible avec ça.
Moi je commencerai bien avec 4 ou 6 machines comme ça :
https://www.thomann.de/fr/stairville_mh ... g_head.htm
Image

ou ça :
https://www.thomann.de/fr/showtec_shark ... sh_one.htm
Image

Une petite machine à fumée ou a brouillard avec un mandrillo et quelques petits PAR LED avec un angle entre 15 et 20°.

Dans un deuxième temps, tu prendras des lyres spot (essaye toujours de les prendre en nombre le plus important possible. Il vaut mieux 2X8 lyres identiques, que 4X4.

Tu peux aussi mettre des scanners, souvent moins cher que les lyres. En contre, c'est très bien.
Good Lights

PhotoSono et YanPhotos
Tonyledj
Star
Star
Messages : 574
Enregistré le : lun. 19 mai, 2014 14:30
Localisation : Fougères (35)
Contact :

sam. 02 mars, 2019 11:49

Si c'est pour une installation fixe, pourquoi ne pas fixer des perches en acier de 50 de diamètre, se sera plus discret esthétiquement, on gagne un peu de hauteur (25cm) par rapport à de la structure 290.

Le coût serait modique par rapport à de la structure, faut juste la faire installer par un professionnel.


Pour résoudre la faible hauteur pour les automatiques en contre, pourquoi ne pas utiliser des scanners leds avec la tête collé au plafond pour être plus haut que des lyres traditionnel.
Tonyledj
Star
Star
Messages : 574
Enregistré le : lun. 19 mai, 2014 14:30
Localisation : Fougères (35)
Contact :

sam. 02 mars, 2019 11:56

une petite lyre surprenante c'est une 4x10W zoom (10° à 60°) à 129 € ttc l'unité (si acheté par 4)

https://www.centralsono.com/lyre-et-sca ... -5897.html

Image

J'en ai installés dans un petit café concert, le zoom est très pratique et son amplitude intéressante, elle ne pèse rien (2,6kg), elle ne fait pas beaucoup de bruit (un peu juste pour du théâtre par contre).

Il ne faut pas oublier que l'installation est pour un collège, et pas une vrai salle de concert. :wink:
Avatar du membre
YannImmersion
Dieu du forum
Dieu du forum
Messages : 10042
Enregistré le : jeu. 25 janv., 2007 21:23
Localisation : Ardeche
Contact :

sam. 02 mars, 2019 13:47

Tonyledj a écrit :
sam. 02 mars, 2019 11:49
Si c'est pour une installation fixe, pourquoi ne pas fixer des perches en acier de 50 de diamètre, se sera plus discret esthétiquement, on gagne un peu de hauteur (25cm) par rapport à de la structure 290.

Le coût serait modique par rapport à de la structure, faut juste la faire installer par un professionnel.


Pour résoudre la faible hauteur pour les automatiques en contre, pourquoi ne pas utiliser des scanners leds avec la tête collé au plafond pour être plus haut que des lyres traditionnel.
Oui pourquoi pas. Le seul problème c'est pour accrocher les machines et le pendard sur la même perche. C'est parfois un peu chiant. Mais c'est une économie non négligeable.
Le principale problème sera de toute façon le même. Qui fait le boulot.
Good Lights

PhotoSono et YanPhotos
Avatar du membre
YannImmersion
Dieu du forum
Dieu du forum
Messages : 10042
Enregistré le : jeu. 25 janv., 2007 21:23
Localisation : Ardeche
Contact :

sam. 02 mars, 2019 13:48

Tonyledj a écrit :
sam. 02 mars, 2019 11:56
une petite lyre surprenante c'est une 4x10W zoom (10° à 60°) à 129 € ttc l'unité (si acheté par 4)

https://www.centralsono.com/lyre-et-sca ... -5897.html

Image

J'en ai installés dans un petit café concert, le zoom est très pratique et son amplitude intéressante, elle ne pèse rien (2,6kg), elle ne fait pas beaucoup de bruit (un peu juste pour du théâtre par contre).

Il ne faut pas oublier que l'installation est pour un collège, et pas une vrai salle de concert. :wink:
Je ne connais pas cette machine mais sur le papier elle a l'air sympa. Si tu dis que le rendu est bon, pourquoi pas.
Good Lights

PhotoSono et YanPhotos
Avatar du membre
YannImmersion
Dieu du forum
Dieu du forum
Messages : 10042
Enregistré le : jeu. 25 janv., 2007 21:23
Localisation : Ardeche
Contact :

dim. 03 mars, 2019 12:08

Ce qu'il nous manque aussi la dedans, c'est le budget !
Surtout en ce qui concerne les machines.
Good Lights

PhotoSono et YanPhotos
Avatar du membre
Skanda
Moderateur
Moderateur
Messages : 1382
Enregistré le : dim. 19 juin, 2011 15:46
Localisation : Boulogne sur mer
Contact :

dim. 03 mars, 2019 16:44

Salut !

Effectivement le nerf de la guerre sur ce projet ça va être le budget !

Pour ma part, après lecture du descriptif, je ne pense pas qu'un grill soit la solution idéale ... Avec cette faible hauteur de plafond, le visuel va être écrasé et créer un aspect "étouffant" !

Second soucis assez majeur, ca va être l'autorisation ou non d'utiliser un brouillard dans la pièce, si c'est un non catégorique de la part de la direction, inutile d'acheter les machines en lien ci dessus :/ ...

Pour ma part je placerais une barre mono-tube 290 sur toute la longueur de la salle pour la face, une seconde dans le fond pour l'accroche d'un pendrillon sur la longueur. Et enfin une troisième un peu en déport de la seconde pour accrocher les lights .

En effet pas besoin de machine hyper puissante dans un tel lieu, faut trouver le bon compromis taille / fonctions (pour que tes élèves puisse avoir un peu à brasser pour la création ...)

J'ai vu la contrainte de place sur scène, mais tu as aussi des pieds qui prennent pas trop de place, permettant de jouer un peu avec les hauteurs ...
TKM-24624-B.png
YH Animations
www.yhanimations.com
vincerollin
Ptit nouveau
Ptit nouveau
Messages : 10
Enregistré le : jeu. 04 janv., 2018 01:16

dim. 03 mars, 2019 17:02

Merci à Tonyledj qui nous rejoint dans la discussion. Et merci à Skanda également, dont je lis l'intervention à l'instant. Mon message ci-dessous ne tient donc pas compte de ce qu'il propose. Je vais le lire avec attention...
YannImmersion a écrit :
sam. 02 mars, 2019 11:09
Après l'installation par les agents techniques du collège est possible je pense. Je ne sais pas qui prends la responsabilité. Peut être le chef d'établissement. En fait, ce n'est qu'un problème légal !
Oui, c'est bien ça l'idée. Si je peux convaincre à la fois le chef d'établissement et le responsable des collèges à la Métropole (c'est la collectivité publique en charge des collèges), dans le cadre d'une convention pluripartite qui autorise des agents de la métropole et des membres de mon association à faire les travaux, cela ne doit pas poser de problème d'une point de vue légal.
Mais l'idéal serait évidemment d'avoir suffisamment de financements pour pouvoir passer par une entreprise professionnelle.
YannImmersion a écrit :
sam. 02 mars, 2019 11:09
Mais d'ailleurs a ce propos, il serait peut être opportun de supprimer le fond plafond au dessus de la scène. Ca te permettrait de rehausser les structures de 20 a 30 cm...A réfléchir.
C'est une possibilité que j'ai éliminée d'emblée pour deux raisons :
- premièrement la dalle de béton est soutenue par des grosses poutres en béton [j'imagine qu'il y a un mot plus pro pour désigner cela] de forme trapézoïdale (largeur la plus courte vers le bas évidemment), dont la largeur est de 30 cm et la hauteur de 40 cm (soit 10 cm au-dessus du faux-plafond) et qui sont espacées de 120 cm environ, orientées parallèlement à l'axe cour-jardin de la scène.

##################### dalle
░░*****░░░░░░░░*****░░░ poutres
░░░**░░░vide░░░░**░░░░
░░░░░░░░░░░░░░░░░░░
------------------------------------------------- faux-plafond

Comme l'espacement avec le faux-plafond est de 10 cm, le gain de hauteur serait donc minimal.

- deuxièmement il y a de longs radiateurs accrochés au faux-plafond, et de l'éclairage ordinaire. On les voit très bien dans la vidéo de notre dernier concert : https://www.clemenzik.com/concerts#h.p_vkXOmV7VKT3e
Cela complique donc vraiment la suppression, ou du moins la réduction du faux-plafond, et implique un surcoût important.
YannImmersion a écrit :
sam. 02 mars, 2019 11:09
Oublie le principe des trois pieds [...]. La solution d'accroche au plafond est forcément la meilleure...
Oui, ça me semblait franchement exagéré.
Et comme Tonyledj a proposé la solution du tube unique (dans le cas d'une fixation au plafond), cela m'a donné une autre idée que je suppose être farfelue. Dites-moi... Il s'agit de celle d'un grill autoporté sur 4 pieds, mais pas avec du truss en 3 points (triangle) mais en deux points seulement, comme ceci :
https://www.thomann.de/fr/stairville_tr ... 51_f32.htm
C'est-à-dire avec un placement à l'horizontale, comme si on enlevait la pointe du triangle en quelque sorte. On perd le tube de pointe qui offrait des marges de manoeuvre et d'orientation pour le placement des éclairages évidemment. Mais on a l'avantage d'avoir des pieds nettement moins épais et une perte de place en profondeur minimale (on peut placer deux pieds en fond de scène derrière des colonnes d'amplis guitares par exemple).

##### P * * * * * * P * * *
*░░░░░░░░░░░░░░ *
*░░░░░░░░░░░░░░ *
*░░░░░░░░░░░░░░ #
*░░░░░░░░░░░░░░ #
P * * * * * * * * * * * * * * P

Mais cela fait une longueur de 6m75 en avant de scène entre deux pieds. Bonjour le cintre et l'instabilité. Donc on laisse tomber cela aussi, n'est-ce pas ? A ce point de nos réflexions, la solution du triangulaire face vers le bas et fixé au plafond me semble être la meilleure solution. Et ajout d'une barre à 2 mètres de l'avant de scène (sur toute la largeur de scène) pour y mettre les projecteurs de la face. Là aussi les explications de Yannick m'ont convaincues.

D'ailleurs, je vous prie de vérifier si j'ai bien tout compris à l'utilisation d'une structure triangulaire dans ce cadre :
- le tube (1) dans les angles mur/plafond est utilisé pour la fixation des pendrillons (sachant que mon but est qu'ils soient le plus proches des murs afin de minimiser la perte de place sur scène) et la fixation d'un maximum de câbles
- le tube (2) intérieur et contre le plafond est utilisé pour la fixation des projecteurs que je veux remonter le plus possible et pour la fixation du reste de câbles
- le tube (3) de pointe est utilisé pour les projecteurs que je peux voire qu'il est préférable de placer un peu plus bas

################## plafond
# * 1 -------- 2
# * ░'░░/░░
# * ░░ 3░░
# *
# *
# *

Légende : # = murs et plafonds ; * = rideau ; 1,2,3 = tubes numérotés ; ░ = vide (nécessaire pour l'affichage sur le message...)

Cela convient ?
La proposition de Tonyledj pourrait être conservée comme solution de secours en cas de budget réduit. Pour le gain de hauteur en revanche, ce n'est peut-être pas pertinent, puisqu'un tube unique ou bien l'installation des lumières sur le tube n°2 reviennent à peu près au même, non ?

Question 6. La couleur blanche du plafond est-elle un problème du point de vue de l'éclairage ?
YannImmersion a écrit :
sam. 02 mars, 2019 11:09
Oui toujours, la moindre présence de blanc dans un espace scénique est très problématique. La moindre moindre lumière va semblait "allumer" cette zone blanche. Il sera très difficile de faire un vrai noir.
Les dalles noirs au plafond serait parfaite.
Cela me paraissait évident, et j'imagine bien les radiateurs notamment, parce que très brillants, agir comme de véritables phares !
Donc, il faudra nécessairement :
- peindre les radiateurs en noir mat (je suppose qu'il existe des peintures spéciales pour les radiateurs)
- mettre des dalles noires et mettre du gaffer sur la structure métallique du faux-plafond (ou bien les peindre, mais cela ne s'enlève pas si on veut retrouver l'état originel)
YannImmersion a écrit :
sam. 02 mars, 2019 11:09
Le mieux serait que ce soit en plus des dalles acoustiques ! Ta salle a l'air d^'etre un cube, les résonances doivent être énormes. Des dalles acoustiques aideraient vraiment à améliorer le son. D'autant que le parquet au sol posera ce problème aussi. Je n'y connais pas grand chose en son, mais peut être que de mettre des tapis ou de la moquette au sol permettrait d'améliorer l'ensemble aussi.
Oui, la gestion de l'acoustique de la salle est un gros problème et, après en avoir discuté avec un spécialiste, on est partis du principe qu'il faudrait faire des travaux importants relevant de l'insonorisation/absorption et de la diffusion sonore, travaux qui auraient dû être faits à la rénovation du collège il y a à peine 7 ans ! Car, comme je l'ai dit plus haut, ma salle de musique ne diffère des salles ordinaires de classe que par sa taille plus importante (rien n'a été pensé pour la pratique musicale). Cette rénovation coûterait très cher et ferait perdre beaucoup de place sur scène (30 à 40 cm à chaque mur...). Le mieux est donc de compter sur les pendrillons pour mater le son, et d'ajouter des dalles acoustiques noires.
Je vais donc me renseigner pour de la moquette noire, pour cette même raison d'acoustique.
J'avais même pensé à poser directement contre la dalle de plafond, entre les poutres en béton, des bass trap en laine de roche pour absorber un peu de graves et medium. Mais je ne sais pas si cela a beaucoup de sens compte tenu des réflexions acoustiques des dalles de faux-plafond.
S'il y a un spécialiste de ces questions sur le forum, je suis preneur de conseils !
Répondre