Une scène/un grill/des lights au collège !

Forum consacré au matériel d'éclairage pour les spectacles et les concerts.

Modérateur : Modérateur

vincerollin
Ptit nouveau
Ptit nouveau
Messages : 10
Enregistré le : jeu. 04 janv., 2018 01:16

dim. 03 mars, 2019 17:31

Suite de mes réflexions, où j'essaie de tenir compte au dernier moment de quelques éléments du message de Skanda (mon présent message était lui aussi sur le point d'être envoyé...), sur lequel je reviendrai plus tard car il ouvre d'autres pistes.

Question 7. Quels choix pour le matériel d'éclairage ?
YannImmersion a écrit :
dim. 03 mars, 2019 12:08
Ce qu'il nous manque aussi la dedans, c'est le budget !
Surtout en ce qui concerne les machines.
La question du budget ne se pose pas vraiment pour ce qui est du grill, car c'est une installation définitive, lourde en implications à long terme, ce qui me fait penser qu'il ne faut pas hésiter à y mettre un budget très important si nécessaire.
En revanche pour les "machines" (j'aime bien ce terme, il renvoie systématiquement dans mon esprit à celles du film Terminator...), en l'occurrence l'éclairage sous toutes ses formes et surtout ce qui coûte cher (les lyres), on ne pourra pas avancer, en effet, si je ne précise pas un cadre budgétaire.

En fait, en l'état de la construction intellectuelle du projet, il n'y a pas de budget. Il me faut justement définir combien coûterait une installation idéale, parfaitement adaptée à nos besoins et ambitions artistiques/techniques. Afin d'aller ensuite auprès des décideurs et potentiels financeurs avec ce budget (un peu exagéré en amont pour anticiper l'inévitable financement a minima).
Donc partons de l'idée que nous travaillons sur une le budget d'une installation idéale sans être luxueuse, et que je me débrouillerai pour acquérir, étape par étape, ce matériel.
Et j'ai bien compris que par "étape", il ne faut pas entendre 1 lyre par ci, une lyre par là, mais bien penser par groupes. Par exemple, en considérant qu'il faut d'abord installer pour le théâtre, puis pour la musique :
- étape 1 : grill
- étape 2 : rideaux et sol
- étape 3 : la première moitié des projecteurs de face (4 PC et 2 PAR couleur) et l'interface DMX
- étape 4 : la première moitié des projecteurs de contre et de latéraux
- étape 5 : 6 lyres wash (ou avec zoom)
- étape 6 : la seconde moitié des projecteurs de face (2 PC et 4 PAR couleur)
- étape 7 : 8 lyres spot
- étape 8 : la seconde moitié des projecteurs
- étape 9 (soyons fous) : 8 lyres beam
Dans le cas de financements multiples, je peux distribuer ces étapes : par exemple la première année la Métropole finance les étapes 1 et 2, le collège l'étape 3, l'association l'étape 4, un mécénat privé l'étape 5, puis l'année suivante la Métropole finance l'étape 6, l'association l'étape 7, le collège l'étape 8 et un mécénat privé l'étape 9.
Là aussi, n'hésitez pas à me dire si cette progression vous semble cohérente. D'ailleurs, si j'ai beaucoup de lyres, est-ce utile d'avoir des projecteurs fixes (PAR couleur) en nombre également en contre et latéraux ? [il faut raisonner ici tant pour le théâtre que pour le concert]

Venons-en aux choix de matériel.

A. Les lyres
A la lecture des posts sur les lyres dans ce forum, j'ai bien compris que les lyres n'ont de sens que si elles viennent nombreuses, et cela tout particulièrement pour les lyres beam. J'étais donc dans l'idée d'en acheter 4 de chaque type. Mais c'est peut-être insuffisant et il vaut sans doute mieux en acheter plus d'un seul type et du même modèle, plutôt que de multiplier les types. Par exemple, au lieu de 4 wash, 4 spot et 4 beam, préférer 6 wash et 6 spot, tant pis pour les beam qui viendront évidemment plus tard.
Ai-je bien compris ?

Si dans les références que j'ai listées il s'agit de ce que Yannick considère comme des "jouets", ce n'est pas parce que j'ai visé le moindre coût, mais parce que je suis parti d'une idée sans doute fausse (c'est à vous de me le dire !) que la scène dans ma salle de musique est très petite (7 m sur 4 m, et 2m50 sous plafond surtout) et que des machines de gamme ordinaire (c'est-à-dire les lyres les plus souvent vendues, en me référant à Thomann), à savoir celles-ci qui étaient dans ma première liste,
https://www.thomann.de/fr/stairville_mh ... g_head.htm
https://www.thomann.de/fr/stairville_mh ... g_head.htm
https://www.thomann.de/fr/stairville_mh ... g_head.htm
voire plus encore (pour des raisons de proximité géographique des équivalents chez Electroconcept),
seraient en fait trop puissantes pour ma scène ! Je suppose donc, à vous lire, que j'étais dans l'erreur, et que cette gamme (autour de 250/350 euros par machine) est celle qui correspond mieux à mes besoins. Les petites lyres spot à 100/150 euros ont d'ailleurs le désavantage de ne pas avoir de gobos rotatifs, ce qui me semble être très frustrant.
Suis-je dans le vrai ? Si c'est le cas, on peut donc partir sur cette fourchette 250/350 euros.

Pour ce qui est de la nécessité ou non d'un brouillard...
Skanda a écrit :
dim. 03 mars, 2019 16:44
Second soucis assez majeur, ca va être l'autorisation ou non d'utiliser un brouillard dans la pièce, si c'est un non catégorique de la part de la direction, inutile d'acheter les machines en lien ci dessus :/ ...
Skanda, pourrais-tu être plus précis sur "les machines en lien ci-dessus" dont tu parles ? S'agit-il des "jouets" que j'ai cités au début de la discussion ? S'agit-il des propositions faites par Yannick ou bien par Tonyledj ?
Dites-moi si je me trompe. Le brouillard permet de magnifier les faisceaux des lyres/scanners. Toutefois, l'absence de brouillard élimine-t-elle catégoriquement la possibilité d'utiliser ce type de machines. Ou bien est-ce plutôt, dans ton esprit Skanda, un paramètre que tu m'invites à prendre en considération dans le choix des lyres ? Par exemple, en éliminant les "jouets" pour choisir des lyres plus puissantes qui se suffiront à elles-mêmes sans brouillard ? Merci d'éclairer ma lanterne... (si ça c'est pas une expression géniale à sortir dans une discussion sur l'éclairage !)
Je ne sais pas en effet si je serai autorisé à utiliser une machine à fumée. A dire vrai, je ne vois pas bien où serait fondamentalement le problème car, dites-moi si je m'égare, il n'y a pas de danger relatif à la santé lié à ces machines. Une utilisation ponctuelle pour quelques concerts ne devrait pas poser de souci. Mais on peut en effet craindre la frilosité extrême de mes hiérarchies sur cette question...

B. Les projecteurs "théâtre" à la face
YannImmersion a écrit :
sam. 02 mars, 2019 11:43
Je ne connais pas les premiers projos de face que tu montres mais de toute façon, il t'en faudra plus de 3 ! Moi je partirais plutôt sur 6 ! Le problème de ces projos, c'est que tu ne peux pas régler l'angle de projection. C'est compliqué de faire une face précise à avec ça.
Moi perso, je partirais plus sur du PC (LED si tu as les moyens...). 6 petits PC comme ça :
https://www.thomann.de/fr/varytec_theat ... resnel.htm avec des ampoules de 500W plus deux petits blocs DMX comme ça :
https://www.thomann.de/fr/botex_mpx405v.htm
Te permettraient de faire une belle face déjà. Certe, ce n'est pas de la LED, mais tu feras quelque chose de très homogène et adaptable. Tu pourras brancher tout ça sur une prise 16A dédiée à la face.
Si tu veux rester sur la LED, tu peux acheter un des projos que tu voulais et faire un test pour te faire une idée du rendu.
Je vous propose d'abord d'analyser les fondements théoriques de mes choix pour voir s'ils sont pertinents.
J'ai éliminé d'emblée les projecteurs "traditionnels", moins du fait de leur consommation (si ce n'est que pour quelques projecteurs à la face, c'est pas grand chose), mais parce qu'ils chauffent beaucoup et que :
primo ils pourraient poser des problèmes de sécurité s'ils sont placés à quelques centimètres du faux-plafond ;
secundo il y a un risque important qu'un adolescent excité prenne une chaise, y monte dessus et touche un projecteur.
Le premier argument est sans doute exagéré voire débile, le second est en revanche peut-être problématique. Qu'en pensez-vous ?

Si vous considérez que les projecteurs traditionnels ne sont pas un problème pour mon installation, alors je pars sur la proposition de Yannick :
- 6 petits projecteurs PC Fresnel https://www.thomann.de/fr/varytec_theat ... resnel.htm
- des ampoules 500 W GY 9,5 (quelle température de couleur ? je n'ai pas l'impression que ce soit vraiment pertinent comme question car les choix proposés sur Thomann pour ce type d'ampoule ne sont pas très variés, allant de 2700 à 3400 K)
- deux blocs DMX https://www.thomann.de/fr/botex_mpx405v.htm

Si toutefois la problématique de la sécurité par rapport à la chaleur nous amène à éliminer les projecteurs traditionnels, pourriez-vous m'indiquer des équivalents en LED ?
A priori je partirais sur ceci (pour garder le principe d'une lentille Fresnel) https://www.thomann.de/fr/varytec_led_t ... _3000k.htm
Ou bien, sans Fresnel, ceci (qui a l'intérêt de la modulation de la température, mais est-ce vraiment utile ?) https://www.thomann.de/fr/stairville_re ... _white.htm
Modifié en dernier par vincerollin le dim. 03 mars, 2019 18:57, modifié 1 fois.
vincerollin
Ptit nouveau
Ptit nouveau
Messages : 10
Enregistré le : jeu. 04 janv., 2018 01:16

dim. 03 mars, 2019 18:14

Et voilà la suite, prenant en compte l'intégralité du message de Skanda.

Grill ou pas grill ?
Skanda a écrit :
dim. 03 mars, 2019 16:44
Pour ma part, après lecture du descriptif, je ne pense pas qu'un grill soit la solution idéale ... Avec cette faible hauteur de plafond, le visuel va être écrasé et créer un aspect "étouffant" !
[...]
Pour ma part je placerais une barre mono-tube 290 sur toute la longueur de la salle pour la face, une seconde dans le fond pour l'accroche d'un pendrillon sur la longueur. Et enfin une troisième un peu en déport de la seconde pour accrocher les lights.
Je vais essayer de retranscrire ce que je comprends de ta proposition.
OK, on tombe tous d'accord à ce stade des réflexions sur l'installation d'un monotube sur toute la longueur pour la face, à 2 mètres de l'avant de la scène (3 mètres ? peut-être faudra-t-il calculer les angles...).
Tu proposes, Skanda, un double tube (un contre le mur pour les pendrillons, un autre plus à l'intérieur de la scène (quelle distance ? j'imagine 20 cm à peu près ?) qui serait en fond de scène. Est-ce volontaire de ne pas mentionner les latéraux également ou est-ce juste un oubli de ta part ? En clair, est-ce que tu juges qu'il ne faut pas de pendrillons en latéraux, ce qui implique qu'on ait à cour un mur de béton jaunâtre et à jardin des vitres ? Ce qui nous ferait en outre perdre l'avantage de l'absorption acoustique sur deux murs et j'imagine compliquerait vraiment les choses avec les réflections des vitres. En considérant que ce n'était qu'un oubli de ta part, je pense donc que tu pensais à la même installation à deux tubes sur les deux latéraux et le contre. Et dis-moi si je me trompe, ta proposition élimine toutefois clairement une structure en carré complet (6m75 par 4m).
En effet, si on a un monotube à deux mètres de l'avant de scène, est-il vraiment utile d'avoir un carré de tubes au dessus de la scène (c'est-à-dire une longueur également à la verticale de l'avant de scène) ? Peut-être cela peut-il intéressant pour faire de l'éclairage en plongée ? (je vous lance cela sans avoir la moindre idée de ce dont je parle...)
Si je ne suis pas clair, voici les deux possibilités :

- un rectangle de tubes au dessus de la scène, et un tube à 2 mètres
(les dièses sont les murs à cour et fenêtres à jardin, les astérisques sont les tubes, le noir représente la scène et le gris le public)

#####################
# *************************** #
# *███████████████* #
# *███████████████* #
# *███████████████* #
# *███████████████* #
# *███████████████* #
# ************************** #
# ░░░░░░░░░░░░░░░░ #
# ░░░░░░░░░░░░░░░░ #
# ************************** #
# ░░░░░░░░░░░░░░░░ #

- un "U" de tubes au dessus de la scène, et un tube à 2 mètres

#####################
# *************************** #
# *███████████████* #
# *███████████████* #
# *███████████████* #
# *███████████████* #
# *███████████████* #
# ░░░░░░░░░░░░░░░░ #
# ░░░░░░░░░░░░░░░░ #
# ░░░░░░░░░░░░░░░░ #
# ************************** #
# ░░░░░░░░░░░░░░░░ #

Quelle est la meilleure solution ?

En tout cas, je comprends tout à fait qu'un grill à trois tubes puisse être trop gros finalement pour une si petite scène, ou plutôt, pour une si courte hauteur sous plafond. Mon imaginaire de l'éclairage de concert étant tellement habitué à ce type de structure, cela m'a paru presque indispensable. D'ailleurs, si on fixe le tout au plafond et donc qu'on n'a pas besoin d'un troisième tube indispensable à la construction "en 3D" d'un grill, est-ce que ce 3e tube (celui de la pointe du triangle donc) a la moindre utilité ? Peut-être offre-t-il une marge de manoeuvre supplémentaire pour le placement des projecteurs ?
Si on part sur l'idée de deux tubes distincts (un pour le pendrillon, un pour l'éclairage), est-ce que cela ne remettrait pas sur pied l'hypothèse d'utiliser une structure à 2 tubes, qui a fait l'objet de mon hypothèse a priori absurde dans mon précédent message) ? Mais cette fois-ci, ce serait du double tube fixé au plafond, et non pas sur des pieds.
https://www.thomann.de/fr/stairville_tr ... 51_f32.htm
En revanche, je peine à croire qu'une solution de double tubes distincts portés par des petits pieds comme celui dont tu mets une photo soit la bonne. Du fait des grandes longueurs (6m70 et 4m), cela risquerait de beaucoup cintrer, non ? Sauf à multiplier les pieds, mais dans ce cas le problème de la perte de place devient terrible.

Comment choisir les machines ?
Skanda a écrit :
dim. 03 mars, 2019 16:44
En effet pas besoin de machine hyper puissante dans un tel lieu, faut trouver le bon compromis taille / fonctions (pour que tes élèves puisse avoir un peu à brasser pour la création ...)
Oui, tu rejoins tout à fait ce que je dis dans mon message précédent. Au début j'ai sans doute fait l'erreur de croire que la puissance des "jouets" que j'ai listés en début de discussion serait suffisante.
Donc, parmi les questions importantes qu'il me faut résoudre : quelle est la gamme de prix, de puissance et de fonctions qu'il me faut viser ? Est-ce que la gamme 250/350 euros citée dans mon précédent message convient ?
Pour la question des fonctions par exemple, c'est vrai que des gobos rotatifs et des lyres avec zoom pour passer du wash au beam de façon continue, c'est un vrai plus pour que mes collégiens se montrent créatifs. Est-ce que j'oublie des fonctions qui seraient indispensables également ?

Merci à vous tous pour cette belle discussion. C'est passionnant !
Avatar du membre
Skanda
Moderateur
Moderateur
Messages : 1382
Enregistré le : dim. 19 juin, 2011 15:46
Localisation : Boulogne sur mer
Contact :

dim. 03 mars, 2019 19:49

Skanda, pourrais-tu être plus précis sur "les machines en lien ci-dessus" dont tu parles ? S'agit-il des "jouets" que j'ai cités au début de la discussion ? S'agit-il des propositions faites par Yannick ou bien par Tonyledj ?
Peu importe le projecteur. A 100€ ou 4000€ si pas de fumée / brouillard tu n'auras pas de faisceaux visibles.
Tu proposes, Skanda, un double tube (un contre le mur pour les pendrillons, un autre plus à l'intérieur de la scène (quelle distance ? j'imagine 20 cm à peu près ?) qui serait en fond de scène. Est-ce volontaire de ne pas mentionner les latéraux également ou est-ce juste un oubli de ta part ? En clair, est-ce que tu juges qu'il ne faut pas de pendrillons en latéraux, ce qui implique qu'on ait à cour un mur de béton jaunâtre et à jardin des vitres ? Ce qui nous ferait en outre perdre l'avantage de l'absorption acoustique sur deux murs et j'imagine compliquerait vraiment les choses avec les réflections des vitres. En considérant que ce n'était qu'un oubli de ta part, je pense donc que tu pensais à la même installation à deux tubes sur les deux latéraux et le contre. Et dis-moi si je me trompe, ta proposition élimine toutefois clairement une structure en carré complet
Je n'avais pas vu la pièce, effectivement après un coup d’œil sur la vidéo c'est pas évident. En plaçant un grill, pas certains que tu puisses encore ouvrir les fenêtres dans la pièces ... Perso effectivement dans une idée de réduction des coûts et dans l'idée que ça reste une salle de classe, j'utiliserais un simple système de barres à rideau pour fixer les pendillons en latéraux, ça peut permettre de travailler à la lumière du jour de temps en temps ^^

Après il faut calculer les charges
https://www.alusd.com/telechargements/s ... e_ex50.pdf
En revanche, je peine à croire qu'une solution de double tubes distincts portés par des petits pieds comme celui dont tu mets une photo soit la bonne. Du fait des grandes longueurs (6m70 et 4m), cela risquerait de beaucoup cintrer, non ? Sauf à multiplier les pieds, mais dans ce cas le problème de la perte de place devient terrible.
Non les pieds donnés en exemple ça serait en supplément pour disposer des projecteurs autrement en plus de la structure "haute"
Donc, parmi les questions importantes qu'il me faut résoudre : quelle est la gamme de prix, de puissance et de fonctions qu'il me faut viser ? Est-ce que la gamme 250/350 euros citée dans mon précédent message convient ?
Pour la question des fonctions par exemple, c'est vrai que des gobos rotatifs et des lyres avec zoom pour passer du wash au beam de façon continue, c'est un vrai plus pour que mes collégiens se montrent créatifs. Est-ce que j'oublie des fonctions qui seraient indispensables également ?
Honnêtement t'as pas besoin de grande puissance ici, faut penser aussi aux yeux des spectateurs =). Tu parles beaucoup de "beam", tu peux oublier ici tu n'as pas assez d'espace ! Idem pour le laser aucun intérêt ici

https://www.boutique-electroconcept.com ... -6-63.html
https://www.highlite.com/fr/45023-shark-spot-one.html
https://briteq-lighting.com/fr/bt-theatre-100ec-mk2

Références trouvées rapidement, qui peuvent te permettre de faire des choses sympathiques !
YH Animations
www.yhanimations.com
Avatar du membre
YannImmersion
Dieu du forum
Dieu du forum
Messages : 10042
Enregistré le : jeu. 25 janv., 2007 21:23
Localisation : Ardeche
Contact :

dim. 03 mars, 2019 21:32

Je ne vais pas reprendre tous tes écrits pour plus de rapidité.

A mon avis, tu peux faire un mix de toute ça. Garder une structure triangle qui fait toute la largeur la pièce en fond de scène, sur laquelle tu pourras fixer le pendard sur la barre arrière et les différents projos sur les deux autres barres.
Sur les cotés, peut être qu'il serait mieux de mettre des patiences comme le dit skanda avec du pendard qui pourrait être ouvert ou fermé en fonction de l'utilisation de la salle.
Le but étant en config concert, de faire une boite noir arrière, plafond, sol et cotés. Il n'y que dans ces conditions que tu pourras faire des "lumières type concert".

Et une barre qui fait toute la largeur de la scène à 2-3m du nez de scène pour mettre la face.

Le brouillard n'est pas seulement utile, il est indispensable pour matérialiser les faisceaux. Sans de brouillard, que des couleurs, pas de faisceau.

Sans brouillard :
Image

Avec brouillard :
Image

Si tu ne peux pas mettre de brouillard pour des raisons de sécurité (genre capteur dans la salle mais j'en doute), il faudra que tu parte sur des éclairages décoratifs.

Pour reprendre sur les machines, attention, je ne voulais pas te blesser en parlant de "jouets". J’espère que tu ne l'as pas mal pris !
Finalement, peu importe le prix, il y a des petits projecteurs pas cher qui font de la super lumière. Mais il faut vraiment sélectionner. Par exemple, les lyres wash que tu nous montrais toute petites avec des petites lentilles vont te faire un faisceau au mieux pourri, au pire pas de faisceau du tout, ça va polluer toute la scène en éclairant trop large.
C'est hyper important dans ton cas, l'espace est tout petit, les faisceaux doivent être ultra propres sinon, tu auras juste une ambiance lumineuse, aucun tableau construit.

Ca va te donner ça :
Image

Un faisceau sur 50cm et ensuite, ça "pisse" dans tout les sens...

Avec la lyre zoom Electroconcept par exemple, tu auras ça en zoom serré :
Image

Oui je le redis, 6 à 8 lyres wash et 6 lyres spot feront un bien meilleur boulot que 4 sortes de machines de 4 types différents.

Oublie les latéraux pour l'instant, a mon avis ta scène est trop petite pour ça, part sur du contre et de la face. Au besoin, pour du théâtre, tu pourras toujours rajouter quelques pieds comme le montrait skanda.

Pour les lyres beam, pourquoi pas plus tard, il y a des petite lyres beam en 20 ou 30W qui font un faisceau trés serrés ça peut être amusant mais attention, il en faut 8 minimum.

En gros il te faut des lyres spot LED 60 ou 75W ou des scans, je pense que ça peut une bonne solution aussi. Des lyres wash avec un faisceau propre et/ou un zoom. 6 PC (LED ou Trad) pour la face, Quelques PAR LED avec des faisceaux de 15° (important sinon ça pisse partout). Une machine à brouillard ou une petite machine à fumée DMX et un mandrillo pour faire un brouillard homogène.

Les petites lyres Electroconcept marchent très bien :
https://www.boutique-electroconcept.com ... mx-hf.html

Oublie les lasers, trop risqué. En petite puissance ce sont des pouet pouet, en plus grosse c'est vraiment très très dangereux pour les yeux. On ne met pas ça entre les mains d'ados.

Je reviens sur les PC trad. Un PC de 500 doit monter à 60° en fonctionnement permanent. C'est à dire que si on met la main dessus, c'est très chaud, mais pas de graves brûlures possible, d'ailleurs quand on règle la face à main nue, on sent bien la chaleur mais on ne se brûle pas gravement ! Maintenant si tu peux prendre des PC LED, ce sera encore mieux ! Pas d'ampoule à changer, pas de chauffe, pas besoin de petits blocs dimmer...Mais il faut plus de budget.

Voici quelques boutiques ou tu trouveras pas mal de chose qui concerne l'accroche et autre :

https://www.esl-france.com/
https://www.la-bs.com/fr/

Des patiences pour mettre les pendards sur les cotés :
http://www.jsfrance.com/fr/933-rails-patiences
Good Lights

PhotoSono et YanPhotos
vincerollin
Ptit nouveau
Ptit nouveau
Messages : 10
Enregistré le : jeu. 04 janv., 2018 01:16

lun. 11 mars, 2019 01:08

Désolé d'avoir laissé tomber pendant une bonne semaine notre discussion passionnante. J'ai été repris, au sortir des vacances, par la trépidante vie (mais si, sans déconner...) de professeur de musique en collège, avec moult répétitions pour un concert vendredi, qui a enchanté les familles.

Machine à brouillard
Skanda a écrit :
dim. 03 mars, 2019 19:49
Peu importe le projecteur. A 100€ ou 4000€ si pas de fumée / brouillard tu n'auras pas de faisceaux visibles.
Message reçu 5 sur 5 pour la fumée. Les photos postées par Yannick ont fini de me convaincre. Et bonne nouvelle, il n'y a pas de détecteur de fumée dans ma salle et dans le couloir, j'en ai eu la confirmation. Donc pas de soucis de ce côté.
Il demeure donc deux questions :
- comment défendre la pertinence, ou du moins l'absence d'implications négatives (dangers), de l'utilisation du brouillard dans une salle de musique de collège transformée pour quelques heures en salle de concert ? et défendre cela auprès de décisionnaires dont la mission est d'être fort justement frileux à l'extrême dès qu'il s'agit d'équiper un EPLE ?
- que choisir comme matériel ?

Donc, premier problème : il me faut rédiger un argumentaire béton sur l'inocuité de la fumée. Je pense en effet que c'est le seul vrai sujet de blocage que l'on pourrait m'opposer (je suppose qu'on ne viendra pas me chercher des poux avec la problématique des LEDs). Pour établir cet argumentaire, j'ai demandé à Google qui m'a notamment renvoyé ici : https://monter-un-spectacle.com/la-mach ... ui-ou-non/
et plus particulièrement à cette page : https://monter-un-spectacle.com/la-mach ... nte-choix/
Cette source vous semble-t-elle pertinente ? Auriez-vous des sources plus "officielles", plus "béton", susceptibles de convaincre mes hiérarchies ?
Evidemment il me faudra utiliser le terme "brouillard", qui n'est pas chargé négativement comme peut l'être "fumée" (qu'il n'y a pas sans feu).

Deuxième problème : que choisir comme matériel ?
D'abord vérifions que j'ai tout bien compris quant à l'usage. L'objectif étant d'avoir un brouillard uniforme, parfaitement réparti (même concentration sur scène que partout ailleurs dans la salle), sans exagérer la quantité (dans l'idéal le brouillard serait quasi invisible), il faut une machine "à brouillard", "hazer", utilisée en continu à débit très faible tout au long du concert et évidemment 10/30 minutes (?) avant pour bien disperser la fumée. Le mieux est de contrôler en DMX, permettant de varier le débit suivant les besoins durant le concert, et aussi d'utiliser un ventilateur (45 cm au moins), un "mandrilloptère" [j'adore ce mot !] pour bien casser les "mottes" de fumée et disperser rapidement de façon homogène.
Merci de vérifier ces précédentes assertions.
Et donc, est-ce qu'un modèle de cette gamme et prix convient ? https://www.thomann.de/fr/stairville_hz ... er_dmx.htm
Rappel : la salle fait 16 m sur 7 m, et 2m50 de hauteur, soit 280 m3.

Grill
Skanda a écrit :
dim. 03 mars, 2019 19:49
En plaçant un grill, pas certains que tu puisses encore ouvrir les fenêtres dans la pièces ...
Pas de soucis pour l'ouverture des fenêtres, elles sont coulissantes.
Skanda a écrit :
dim. 03 mars, 2019 19:49
Perso effectivement dans une idée de réduction des coûts et dans l'idée que ça reste une salle de classe, j'utiliserais un simple système de barres à rideau pour fixer les pendillons en latéraux, ça peut permettre de travailler à la lumière du jour de temps en temps ^^
Je ne conserverai pas l'argument de la lumière du jour, car ce n'est vraiment pas ce qu'il manque, du fait qu'il y a des fenêtres du même genre sur toute la longueur
Pour le moment, je reste sur l'idée d'un grill en structure triangulaire. Je souhaiterais toutefois avoir votre avis sur l'idée que j'ai émise plus haut, à savoir celle d'utiliser, au lieu de deux tubes séparés (un contre le mur pour le pendard, un autre déporté pour l'éclairage), un structure en deux tubes, du type https://www.thomann.de/fr/traverses_2_points.html
Finalement, est-ce bien utile d'avoir un troisième tube (celui de la pointe en bas donc) ? N'est-ce pas une perte de place ? Je suppose que cela offre deux placements différents possibles pour les projecteurs, et que cela peut être intéressant. Mais une structure 2 points a l'avantage de limiter la perte de hauteur due
Je vous renvoie à la partie d'un précédent message où je me posais la question de l'utilisation de ce troisième tube. Je me cite :
vincerollin a écrit :
dim. 03 mars, 2019 18:14
En tout cas, je comprends tout à fait qu'un grill à trois tubes puisse être trop gros finalement pour une si petite scène, ou plutôt, pour une si courte hauteur sous plafond. Mon imaginaire de l'éclairage de concert étant tellement habitué à ce type de structure, cela m'a paru presque indispensable. D'ailleurs, si on fixe le tout au plafond et donc qu'on n'a pas besoin d'un troisième tube indispensable à la construction "en 3D" d'un grill, est-ce que ce 3e tube (celui de la pointe du triangle donc) a la moindre utilité ? Peut-être offre-t-il une marge de manoeuvre supplémentaire pour le placement des projecteurs ?
Si on part sur l'idée de deux tubes distincts (un pour le pendrillon, un pour l'éclairage), est-ce que cela ne remettrait pas sur pied l'hypothèse d'utiliser une structure à 2 tubes, qui a fait l'objet de mon hypothèse a priori absurde dans mon précédent message) ? Mais cette fois-ci, ce serait du double tube fixé au plafond, et non pas sur des pieds.
https://www.thomann.de/fr/stairville_tr ... 51_f32.htm
En revanche, je peine à croire qu'une solution de double tubes distincts portés par des petits pieds comme celui dont tu mets une photo soit la bonne. Du fait des grandes longueurs (6m70 et 4m), cela risquerait de beaucoup cintrer, non ? Sauf à multiplier les pieds, mais dans ce cas le problème de la perte de place devient terrible.
Qu'en pensez-vous ?

Un carré ou bien un U au dessus de la scène (en plus de la barre à 2/3 mètre de la scène pour la face) ?
Il me manque votre avis au sujet de la question que j'ai posée dans un précédent message. Je me cite :
vincerollin a écrit :
dim. 03 mars, 2019 18:14
En effet, si on a un monotube à deux mètres de l'avant de scène, est-il vraiment utile d'avoir un carré de tubes au dessus de la scène (c'est-à-dire une longueur également à la verticale de l'avant de scène) ? Peut-être cela peut-il intéressant pour faire de l'éclairage en plongée ? (je vous lance cela sans avoir la moindre idée de ce dont je parle...)
Si je ne suis pas clair, voici les deux possibilités :

- un rectangle de tubes au dessus de la scène, et un tube à 2 mètres
(les dièses sont les murs à cour et fenêtres à jardin, les astérisques sont les tubes, le noir représente la scène et le gris le public)

#####################
# *************************** #
# *███████████████* #
# *███████████████* #
# *███████████████* #
# *███████████████* #
# *███████████████* #
# ************************** #
# ░░░░░░░░░░░░░░░░ #
# ░░░░░░░░░░░░░░░░ #
# ************************** #
# ░░░░░░░░░░░░░░░░ #

- un "U" de tubes au dessus de la scène, et un tube à 2 mètres

#####################
# *************************** #
# *███████████████* #
# *███████████████* #
# *███████████████* #
# *███████████████* #
# *███████████████* #
# ░░░░░░░░░░░░░░░░ #
# ░░░░░░░░░░░░░░░░ #
# ░░░░░░░░░░░░░░░░ #
# ************************** #
# ░░░░░░░░░░░░░░░░ #

Quelle est la meilleure solution ?
Je n'ai vraiment aucune idée de ce qui est préférable. Notamment, est-ce que l'arête du carré située au dessus du bord de scène peut être utile pour éclairer en contre-plongée. Je divague peut-être, mais j'imagine que ça peut être sympa de mettre des scanners placés horizontalement, "tournant le dos" au public pour éclairer la scène par le dessus et un peu de face.

Le laser : out !
On oublie le laser, c'était une grosse connerie de ma part. Vous m'avez convaincu et je suis allé me renseigner. Cela peut vite tourner à la catastrophe entre les mains d'élèves. Et il y a largement de quoi faire avec des lyres...

Lyres
Finalement, à vous "lire", j'en reviens aux premières machines que j'avais listées, à savoir, tout chez Electroconcept :
- les lyres wash/zoom https://www.boutique-electroconcept.com ... -6-63.html
- les lyres spot https://www.boutique-electroconcept.com ... mx-hf.html ; ou bien celle que Skanda m'a conseillée, qui semble plus compacte et donc plus adaptée pour ma scène : https://www.highlite.com/fr/45023-shark-spot-one.html Une préférence entre les deux ?
Liste faite avant que, je ne sais trop pourquoi, je me sois convaincu que ma scène était bien trop petite pour des lyres de cette puissance et qu'il me fallait donc viser la gamme des "jouets".
YannImmersion a écrit :
dim. 03 mars, 2019 21:32
Pour reprendre sur les machines, attention, je ne voulais pas te blesser en parlant de "jouets". J’espère que tu ne l'as pas mal pris !
T'inquiète pas, Yannick, je n'ai pas pris la mouche, j'ai bien compris ce que tu entendais par "jouets". Et je te rejoins complètement, maintenant que tu m'en as fait une démonstration avec tes photos !
Skanda a écrit :
dim. 03 mars, 2019 19:49
Tu parles beaucoup de "beam", tu peux oublier ici tu n'as pas assez d'espace !
Oui, on oublie, sauf miracle financier. D'ailleurs je n'en avais pas prévu dans ma liste de "jouets" présentée en début de discussion sur le choix des machines. Et surtout maintenant, je me dis que si je prends des Wash avec zoom, cela a plus vraiment d'utilité. Evidemment, je peux toujours en mettre dans la proposition "grand luxe" à présenter aux financeurs, c'est-à-dire la proposition qui permettra par contraste de rendre ma proposition "idéale" un peu moins folle à leurs yeux.
Yannick parle petites beam de 30 W. Je suppose que c'est ce genre de choses, n'est-ce pas ? https://www.highlite.com/fr/40050-phant ... -beam.html ou https://www.thomann.de/fr/stairville_mh ... g_head.htm
Et en étudiant mieux leur usage, j'ai bien compris qu'il en faut un minimum de 8/10, car le but est de les utiliser en faisceaux serrés et nombreux. On est là dans le luxe, quoi qu'il en soit.

Bilan sur les lyres.
Donc c'est clair qu'avec ce que vous me proposez, le budget explose (c'est deux à trois fois plus cher que les "jouets"), mais cela ne doit pas être un problème. Il vaut mieux prendre dès le début le matériel adapté plutôt que de se retrouver avec choses frustrantes à long terme. On prendra plus de temps pour tout acquérir, on attendra d'avoir suffisamment de budget à chaque fois pour en acheter par groupes de 6 à 8.

Pour être précis :

- 6 ou 8 lyres wash :
soit celle chez Electroconcept si j'ai le budget https://www.boutique-electroconcept.com ... -6-63.html
soit la Shark https://www.thomann.de/fr/showtec_shark ... sh_one.htm (c'est juste 50 euros moins cher, ce n'est pas si problématique)
et on oublie (ou pas ?) la Stairville qui a le désavantage de ne pas avoir de zoom https://www.thomann.de/fr/stairville_mh ... g_head.htm
et oublie-t-on aussi la proposition de Tonyledj https://www.centralsono.com/lyre-et-sca ... -5897.html ; est-ce vraiment sous-dimensionné en puissance ? Est-ce que cela correspond à la photo présentée par Yannick où le faisceau s'évanouit après un mètre ?

- 6 lyres spot :
soit la Shark https://www.highlite.com/fr/45023-shark-spot-one.html ; soit celle chez Electroconcept https://www.boutique-electroconcept.com ... mx-hf.html ; la deuxième étant plus chère et peut-être pas meilleure (qu'en pensez-vous ? la première est la proposition de Skanda, la seconde celle de Yannick)
soit quoi ? (dans une gamme un peu moins chère) Celle-ci ? https://www.highlite.com/fr/45011-kanjo-spot-60.html qui semble ne pas avoir de gobos rotatifs, mais est censée (?) être aussi puissante que la Shark (je dis peut-être une grosse bêtise là)

Que pensez-vous de tout cela ? Si vous validez, je prépare 3 budgets différents avec ceci (un "mauvais", un "idéal" et un "luxueux")

Et enfin, j'aimerais avoir votre avis sur l'ordre de priorité de ces acquisitions. J'ai bien compris qu'il ne faut pas chercher à acheter 2 wash par ci, deux spot par là, à mesure qu'on rassemble le budget, et qu'il est préférable de les acheter en nombre toutes ensembles, pour ne pas prendre le risque de voir le modèle être épuisé et d'avoir des modèles différents. Donc, que faut-il acheter en premier : les wash ou les spot ? Mon "préjugé" (au sens étymologique) était de commencer par les spot car elles semblent plus versatiles (à cause des gobos), mais les wash avec zoom le sont peut-être finalement bien davantage. Qu'en pensez-vous ? (en l'état, je penche maintenant pour les wash...)

Eclairage pour la face
Il me faut donc 6 PC (LED ou Trad) pour la face, à placer sur le tube unique à 2/3 mètres de la scène.
YannImmersion a écrit :
dim. 03 mars, 2019 21:32
Je reviens sur les PC trad. Un PC de 500 doit monter à 60° en fonctionnement permanent. C'est à dire que si on met la main dessus, c'est très chaud, mais pas de graves brûlures possible, d'ailleurs quand on règle la face à main nue, on sent bien la chaleur mais on ne se brûle pas gravement ! Maintenant si tu peux prendre des PC LED, ce sera encore mieux ! Pas d'ampoule à changer, pas de chauffe, pas besoin de petits blocs dimmer...Mais il faut plus de budget.
Je suppose que mon préjugé sur l'éclairage traditionnel brûlant est dû au fait que j'ai plutôt connu des projecteurs bien plus puissants donc.

On considère que la puissance adaptée pour ma scène est 500 W (ou équivalent LED). Toutefois Skanda a proposé ceci, qui est deux fois plus cher mais deux vois plus puissant (équivalent 1000 W) https://briteq-lighting.com/fr/bt-theatre-100ec-mk2
Question de newbie : vaut-il mieux 3 PC de 1000 W (trad ou équiv LED) ou bien 6 PC de 500 W pour la face ? D'après ce que j'ai compris, il vaut mieux multiplier les points d'éclairage (donc deuxième solution), sans tomber pourtant dans le sous-dimensionnement des projecteurs : 12 PC de 250 W ne seraient pas d'une grande utilité, car trop faibles séparément.
Je partirais donc sur 6 PC LED équiv 500 W pour la liste "idéale" et les mêmes en trad pour la liste "bien mais pas top". Est-ce qu'il vaut mieux mettre dans ma liste "grand luxe" 6 PC de 1000 W ou bien 12 PC 500 W ? (12 c'est peut-être l'abus complet...)
Est-ce que les PC de 1000 W ont un autre intérêt ? (genre, avoir bcp de puissance pour faire des effets particuliers)

En parlant d'effets et de projecteurs blancs, comment fait-on pour produire ces superbes contre-jours qu'on voit parfois en concert, où il y a plusieurs projecteurs très puissants en contre, à hauteur des musiciens, ce qui ne les fait ressortir que comme des ombres irréelles ? Je pense bien que c'est complètement hors de portée pour ma petite scène, mais ça a vraiment de la gueule ! J'imagine mes parents d'élèves éblouis de cette façon par leurs enfants-musiciens...
YannImmersion a écrit :
dim. 03 mars, 2019 21:32
Quelques PAR LED avec des faisceaux de 15° (important sinon ça pisse partout)
Des modèles particuliers à me conseiller.
Evidemment, avant de sélectionner des "jouets" car je pensais que plus puissant n'aurait pas d'intérêt, j'avais vu les PAR LED chez Electroconcept :
https://www.boutique-electroconcept.com ... mx-hf.html est-ce suffisamment puissant ?
https://www.boutique-electroconcept.com ... mx-hf.html Là, mes préjugés me font dire que c'est bien trop puissant ? (et c'est vraiment plus cher) Mais ai-je raison ? Peut-être faut-il différencier d'ailleurs les usages (en face ? en contre ? en latéral ? [j'ai bien noté que les latéraux n'ont peut-être pas grand sens dans mon cas, du fait de la taille de la scène]
J'ai en tout cas complètement mis de côté les modèles "pizza", du type https://www.thomann.de/fr/stairville_le ... 150_40.htm
Mais par exemple, un projecteur comme celui-ci https://www.thomann.de/fr/varytec_led_p ... auv_bl.htm est-il un concurrent sérieux à la 7X8W Electroconcept précédemment citée ??
Et quid des PAR avec une seule LED (COB notamment), du type : https://www.thomann.de/fr/showtec_compa ... b_rgbw.htm
Est-ce pour les mêmes usages ? Je vois qu'ils ne vendent pas ce type de produits chez Electroconcept.

Eclairage en contre-plongée
Il nous faut [le faut-il vraiment ?] parler de la possibilité d'éclairer également en contre-plongée. Je parle là de deux choses assez différentes :
- d'une part le placement de projecteurs PAR plutôt faibles à côté des retours de scène, éclairant par le dessous et le côté (deux projecteurs par pied de micro) à un angle de 45/60° environ (flux se croisant à hauteur des épaules) les musiciens à l'avant. J'ai des souvenirs assez contrastés de cela comme guitariste, parfois porté par ce flux de lumière et de son venant de l'avant-scène pendant un solo, parfois ébloui du fait d'une utilisation abusive ;
- d'autre part l'éclairage de la batterie par le dessous avec un ou deux PAR (là c'est le pied intégral, l'effet est royal), voire aussi à côté des synthés.
Pour le premier cas, est-ce bien utile ? (pour le second, du moins pour la batterie, cela me paraît indispensable pour mettre en valeur un solo... faut dire que ma batterie est un très gros bijou et je perds toute objectivité quand j'y pense)
Et quel type de projecteur ? Le même qu'évoqué comme référence possible ? https://www.boutique-electroconcept.com ... mx-hf.html
Ou bien beaucoup moins puissant, par exemple : https://www.thomann.de/fr/fun_generatio ... gbw_ir.htm ou bien https://www.thomann.de/fr/stairville_qu ... w_rgbw.htm

C'est bon, j'arrête de vous assommer avec mes questions.
Merci encore pour cette belle discussion. J'ai hâte de vous lire
Avatar du membre
YannImmersion
Dieu du forum
Dieu du forum
Messages : 10042
Enregistré le : jeu. 25 janv., 2007 21:23
Localisation : Ardeche
Contact :

lun. 11 mars, 2019 12:15

vincerollin a écrit :
lun. 11 mars, 2019 01:08
- comment défendre la pertinence, ou du moins l'absence d'implications négatives (dangers), de l'utilisation du brouillard dans une salle de musique de collège transformée pour quelques heures en salle de concert ? et défendre cela auprès de décisionnaires dont la mission est d'être fort justement frileux à l'extrême dès qu'il s'agit d'équiper un EPLE ?
Ben en leur disant que dans tous les concerts en France et dans le monde, le brouillard est utilisé. Et en utlisant les liens que tu nous à mis. A mon avis, ça devrait passer.
vincerollin a écrit :
lun. 11 mars, 2019 01:08
Deuxième problème : que choisir comme matériel ?
D'abord vérifions que j'ai tout bien compris quant à l'usage. L'objectif étant d'avoir un brouillard uniforme, parfaitement réparti (même concentration sur scène que partout ailleurs dans la salle), sans exagérer la quantité (dans l'idéal le brouillard serait quasi invisible), il faut une machine "à brouillard", "hazer", utilisée en continu à débit très faible tout au long du concert et évidemment 10/30 minutes (?) avant pour bien disperser la fumée. Le mieux est de contrôler en DMX, permettant de varier le débit suivant les besoins durant le concert, et aussi d'utiliser un ventilateur (45 cm au moins), un "mandrilloptère" [j'adore ce mot !] pour bien casser les "mottes" de fumée et disperser rapidement de façon homogène.
Merci de vérifier ces précédentes assertions.
Et donc, est-ce qu'un modèle de cette gamme et prix convient ? https://www.thomann.de/fr/stairville_hz ... er_dmx.htm
Rappel : la salle fait 16 m sur 7 m, et 2m50 de hauteur, soit 280 m3.
Tu as tout compris sauf que la machine que tu as choisi est une machine a fumée avec un corps de chauffe. C'est pas cher, c'est relativement efficace mais a long terme c'est source d'emmerde. Bien souvent le liquide fini par brûler dans le corps de chauffe et tu as un brouillard qui a une forte odeur de cramé.
Si tu veux limiter les réactions négatives, il faut privilégier le brouillard fin avec les machines à base d'huile (pas de chauffe, pas d'odeur).
pour une petite pièce comme la tienne, je pense qu'une HZ100 ferait le boulot.
https://www.terredeson.com/hz100.html
le mieux serait une HZ350 mais c'est plus cehr :
https://www.bax-shop.fr/machines-a-brou ... illard-dmx

Un mandrillo te permettra de bien uniformiser le brouillard :

Image
Good Lights

PhotoSono et YanPhotos
Avatar du membre
YannImmersion
Dieu du forum
Dieu du forum
Messages : 10042
Enregistré le : jeu. 25 janv., 2007 21:23
Localisation : Ardeche
Contact :

lun. 11 mars, 2019 12:24

vincerollin a écrit :
lun. 11 mars, 2019 01:08
Pour le moment, je reste sur l'idée d'un grill en structure triangulaire. Je souhaiterais toutefois avoir votre avis sur l'idée que j'ai émise plus haut, à savoir celle d'utiliser, au lieu de deux tubes séparés (un contre le mur pour le pendard, un autre déporté pour l'éclairage), un structure en deux tubes, du type https://www.thomann.de/fr/traverses_2_points.html
Finalement, est-ce bien utile d'avoir un troisième tube (celui de la pointe en bas donc) ? N'est-ce pas une perte de place ? Je suppose que cela offre deux placements différents possibles pour les projecteurs, et que cela peut être intéressant. Mais une structure 2 points a l'avantage de limiter la perte de hauteur due
Le troisième tube sert surtout pour la rigidité de l'ensemble. Tu ne pourras pas mettre une structure avec deux tubes à plat sur tout la largeur de ta salle. Ca va plier au milieu ! C'est tout à fait possible mais il faut que tu ais au moins 3 ou 4 point d'accroche répartie sur la longueur. Normalement, ce type de structure s'utilise à la verticale. A plat, ça se gère presque comme un mono tube.
Good Lights

PhotoSono et YanPhotos
Avatar du membre
YannImmersion
Dieu du forum
Dieu du forum
Messages : 10042
Enregistré le : jeu. 25 janv., 2007 21:23
Localisation : Ardeche
Contact :

lun. 11 mars, 2019 17:43

vincerollin a écrit :
dim. 03 mars, 2019 18:14
Il me manque votre avis au sujet de la question que j'ai posée dans un précédent message.

En effet, si on a un monotube à deux mètres de l'avant de scène, est-il vraiment utile d'avoir un carré de tubes au dessus de la scène (c'est-à-dire une longueur également à la verticale de l'avant de scène) ? Peut-être cela peut-il intéressant pour faire de l'éclairage en plongée ? (je vous lance cela sans avoir la moindre idée de ce dont je parle...)
Si je ne suis pas clair, voici les deux possibilités :

- un rectangle de tubes au dessus de la scène, et un tube à 2 mètres
(les dièses sont les murs à cour et fenêtres à jardin, les astérisques sont les tubes, le noir représente la scène et le gris le public)

#####################
# *************************** #
# *███████████████* #
# *███████████████* #
# *███████████████* #
# *███████████████* #
# *███████████████* #
# ************************** #
# ░░░░░░░░░░░░░░░░ #
# ░░░░░░░░░░░░░░░░ #
# ************************** #
# ░░░░░░░░░░░░░░░░ #

- un "U" de tubes au dessus de la scène, et un tube à 2 mètres

#####################
# *************************** #
# *███████████████* #
# *███████████████* #
# *███████████████* #
# *███████████████* #
# *███████████████* #
# ░░░░░░░░░░░░░░░░ #
# ░░░░░░░░░░░░░░░░ #
# ░░░░░░░░░░░░░░░░ #
# ************************** #
# ░░░░░░░░░░░░░░░░ #

Quelle est la meilleure solution ?
A mon avis, une echelle (on appelle comme ça la structure a deux tube) en fond de scène et une barre pour la face à 2 ou3 de la scène suffisent.
Tu n'as pas assez de place et de hauteur pour faire des barres intermédiaires. Ca va compliquer le truc pour pas grand chose.
Good Lights

PhotoSono et YanPhotos
Avatar du membre
YannImmersion
Dieu du forum
Dieu du forum
Messages : 10042
Enregistré le : jeu. 25 janv., 2007 21:23
Localisation : Ardeche
Contact :

lun. 11 mars, 2019 18:12

vincerollin a écrit :
lun. 11 mars, 2019 01:08
Lyres
Finalement, à vous "lire", j'en reviens aux premières machines que j'avais listées, à savoir, tout chez Electroconcept :
- les lyres wash/zoom https://www.boutique-electroconcept.com ... -6-63.html
- les lyres spot https://www.boutique-electroconcept.com ... mx-hf.html ; ou bien celle que Skanda m'a conseillée, qui semble plus compacte et donc plus adaptée pour ma scène : https://www.highlite.com/fr/45023-shark-spot-one.html Une préférence entre les deux ?
Peu importe, c'est équivalent. La vrai différence, c'est que les machine electroconcept sont équipées en DMX HF, tu n'auras même pas besoin de les câbler en DMX. C'est un vrai plus. Normalement c'est encore plus important quand on déplace souvent les machines mais dans ton cas, c'est bien pour éviter les problèmes de câbles, de parasite DMX d'une machine sur l'autre...
vincerollin a écrit :
lun. 11 mars, 2019 01:08
Yannick parle petites beam de 30 W. Je suppose que c'est ce genre de choses, n'est-ce pas ? https://www.highlite.com/fr/40050-phant ... -beam.html ou https://www.thomann.de/fr/stairville_mh ... g_head.htm
Et en étudiant mieux leur usage, j'ai bien compris qu'il en faut un minimum de 8/10, car le but est de les utiliser en faisceaux serrés et nombreux. On est là dans le luxe, quoi qu'il en soit.
C'est ça, mais par 8 ou 10, ca va te faire un super effet. Par 4, aucun interet...
vincerollin a écrit :
lun. 11 mars, 2019 01:08
Bilan sur les lyres.
Donc c'est clair qu'avec ce que vous me proposez, le budget explose (c'est deux à trois fois plus cher que les "jouets"), mais cela ne doit pas être un problème. Il vaut mieux prendre dès le début le matériel adapté plutôt que de se retrouver avec choses frustrantes à long terme. On prendra plus de temps pour tout acquérir, on attendra d'avoir suffisamment de budget à chaque fois pour en acheter par groupes de 6 à 8.
Je pense aussi. Se retrouver avec des machines qui ne font pas le job, c'est de l'argent gaspillé. Et en plus, es tu sur que tu n'organiseras pas un concert dans le hall de la cours pour tout le collège un jour ? Dans un espace plus grand la les jouets seront totalement largués ?
vincerollin a écrit :
lun. 11 mars, 2019 01:08
Pour être précis :

- 6 ou 8 lyres wash :
soit celle chez Electroconcept si j'ai le budget https://www.boutique-electroconcept.com ... -6-63.html
soit la Shark https://www.thomann.de/fr/showtec_shark ... sh_one.htm (c'est juste 50 euros moins cher, ce n'est pas si problématique)
et on oublie (ou pas ?) la Stairville qui a le désavantage de ne pas avoir de zoom https://www.thomann.de/fr/stairville_mh ... g_head.htm
et oublie-t-on aussi la proposition de Tonyledj https://www.centralsono.com/lyre-et-sca ... -5897.html ; est-ce vraiment sous-dimensionné en puissance ? Est-ce que cela correspond à la photo présentée par Yannick où le faisceau s'évanouit après un mètre ?
Celles sans zoom peuvent être envisagée mais seront moins versatiles pour ton espace. Que du faisceau, pas de nappage de couleur. Avec le zoom, tu peux imaginer colorer tout un mur par exemple.
vincerollin a écrit :
lun. 11 mars, 2019 01:08
- 6 lyres spot :
soit la Shark https://www.highlite.com/fr/45023-shark-spot-one.html ; soit celle chez Electroconcept https://www.boutique-electroconcept.com ... mx-hf.html ; la deuxième étant plus chère et peut-être pas meilleure (qu'en pensez-vous ? la première est la proposition de Skanda, la seconde celle de Yannick)
La différence, le DMX HF de série !
vincerollin a écrit :
lun. 11 mars, 2019 01:08
Celle-ci ? https://www.highlite.com/fr/45011-kanjo-spot-60.html qui semble ne pas avoir de gobos rotatifs, mais est censée (?) être aussi puissante que la Shark (je dis peut-être une grosse bêtise là)
C'est bcp plus petit ça. Mais peut être que ça marche. Les gobos rotatifs c'est quand même important pour dynamiser l'espace. un beau faisceau avec une gobos qui tourne lentement dans le brouillard, c'est sympa quand même.
vincerollin a écrit :
lun. 11 mars, 2019 01:08
Et enfin, j'aimerais avoir votre avis sur l'ordre de priorité de ces acquisitions. J'ai bien compris qu'il ne faut pas chercher à acheter 2 wash par ci, deux spot par là, à mesure qu'on rassemble le budget, et qu'il est préférable de les acheter en nombre toutes ensembles, pour ne pas prendre le risque de voir le modèle être épuisé et d'avoir des modèles différents. Donc, que faut-il acheter en premier : les wash ou les spot ? Mon "préjugé" (au sens étymologique) était de commencer par les spot car elles semblent plus versatiles (à cause des gobos), mais les wash avec zoom le sont peut-être finalement bien davantage. Qu'en pensez-vous ? (en l'état, je penche maintenant pour les wash...)
Les spot seront plus "ludiques" rapidement. on peut vite s'amuser dans le brouillard avec des gobos volumétrique. Les wash, c'est pour colorer l'espace. L'un ne remplace pas l'autre dans ces gammes de machine. (Je dis ça parce que la tendance en haut de gamme actuellement, c'est de sortir des machines qui font presque tout. spot, wash avec un frost progressif, et beam avec un faisceau très serré et des prismes multiples).
vincerollin a écrit :
lun. 11 mars, 2019 01:08
Eclairage pour la face
Il me faut donc 6 PC (LED ou Trad) pour la face, à placer sur le tube unique à 2/3 mètres de la scène.

On considère que la puissance adaptée pour ma scène est 500 W (ou équivalent LED). Toutefois Skanda a proposé ceci, qui est deux fois plus cher mais deux vois plus puissant (équivalent 1000 W) https://briteq-lighting.com/fr/bt-theatre-100ec-mk2
C'est l'idéal mais si tu en veux 6, ça fait un budget !
vincerollin a écrit :
lun. 11 mars, 2019 01:08
Question de newbie : vaut-il mieux 3 PC de 1000 W (trad ou équiv LED) ou bien 6 PC de 500 W pour la face ? D'après ce que j'ai compris, il vaut mieux multiplier les points d'éclairage (donc deuxième solution), sans tomber pourtant dans le sous-dimensionnement des projecteurs : 12 PC de 250 W ne seraient pas d'une grande utilité, car trop faibles séparément.
Tout a fait, si tu ne prends que 3 PC, pour éclairer tout le monde, tu vas devoir ouvrir (élargir le faiceau en sortie) au maxi. Du coup, tu vas éclairer aussi ce que tu ne veux pas, le plafond, les cotés et surtout le fond de scène. Tu vas "casser" tes faisceaux qui viennent de l'arrière (ton contre). Il vaut donc mieux multiplier les sources.

la tendance actuelle (encore une fois dans le monde pro du spectacle) c'est de remplacer les PC de face (trad ou LED) par de la lyre qui va pouvoir cibler très précisément des musiciens, ou décor sans gêner le contre. Bien sur, c'est totalement irréaliste dans ton cas mais c'est pour comprendre.
vincerollin a écrit :
lun. 11 mars, 2019 01:08
Je partirais donc sur 6 PC LED équiv 500 W pour la liste "idéale" et les mêmes en trad pour la liste "bien mais pas top". Est-ce qu'il vaut mieux mettre dans ma liste "grand luxe" 6 PC de 1000 W ou bien 12 PC 500 W ? (12 c'est peut-être l'abus complet...)
Est-ce que les PC de 1000 W ont un autre intérêt ? (genre, avoir bcp de puissance pour faire des effets particuliers)
Non, 6 PC 500W te suffiront amplement. Les PC 1000W seront plus gros (volumineux) sans intérêt puisque tu ne les utiliseras jamais à fond. Sauf...si tu fais ton concert dans le hall du collège...;-)
vincerollin a écrit :
lun. 11 mars, 2019 01:08
En parlant d'effets et de projecteurs blancs, comment fait-on pour produire ces superbes contre-jours qu'on voit parfois en concert, où il y a plusieurs projecteurs très puissants en contre, à hauteur des musiciens, ce qui ne les fait ressortir que comme des ombres irréelles ? Je pense bien que c'est complètement hors de portée pour ma petite scène, mais ça a vraiment de la gueule ! J'imagine mes parents d'élèves éblouis de cette façon par leurs enfants-musiciens...
Tu as des photos a nous montrer sur le net ?
Good Lights

PhotoSono et YanPhotos
Avatar du membre
Clowny
Idole du forum
Idole du forum
Messages : 1650
Enregistré le : ven. 28 sept., 2007 11:50
Localisation : Paris sud 91 / 77
Contact :

mer. 13 mars, 2019 11:19

Il doit parler de blinder.. :stuck_out_tongue_winking_eye:

Je reviens juste en passant sur le sujet de la hauteur, c'est un élément déterminant et c'est clairement un gros point noir dans ce cas de figure, donc je te conseille fortement d'essayer de gratter le plus possible pour mettre tes tubes le plus haut possible.
Il faut bien avoir en tête qu'il y aura au moins 30 à 40cm entre le tube et la lentille des projecteurs en dessous!
Si tu peut faire sauter les rangées de dalles du lointain et de la face ce serait pas mal, inutile de tout supprimer non plus.

Je schématise une vue de profil:

___________________ plafond
|o_____________o___ faux-plafond avec les tubes
|
|
|
|__________________ sol

Tu n'est même pas obligé de modifier les rails du faux-plaf' selon moi, tu passe juste les tubes au dessus (ça pourra parfois gêner un peu pour le placement des projos, mais c'est un moindre mal).
Je te conseille par contre de les peindre en noir à la bombe (pas au gaffer), il sera plus simple de repeindre en gris un jour que d'essayer d'enlever proprement un adhésif de plusieurs années..

En utilisant des colliers plutôt que des crochets pour fixer les projecteurs tu minimiseras aussi la perte de hauteur.


Dernière chose, il est peut être possible de faire un peu de tri sur scène pour améliorer le visuel. Je ne suis pas zikos, mais est ce que le 4x8 Hartge et le gros Marshall sont vraiment nécessaire vu la taille de la salle?
Par contre ce qui est sûr c'est que la régie son devrait aller en salle, et j'imagine que l'armoire va bouger aussi..?

Bon courage pour ton projet
Image
Avatar du membre
YannImmersion
Dieu du forum
Dieu du forum
Messages : 10042
Enregistré le : jeu. 25 janv., 2007 21:23
Localisation : Ardeche
Contact :

mer. 13 mars, 2019 13:08

Après il faut aussi savoir si les dalles de faux plafond servent d'isolant...
Chez nous, (bâtiment publique), quand tu soulève les dalles, au dessus, t'as 8° de moins l'hivers ! l'isolation est tellement merdique voir inexistante...
Good Lights

PhotoSono et YanPhotos
Répondre